Retrouver la santé de l’âme

Du 3 au 6 avril 2019, nous avons célébré à Budapest notre 56Réunion internationale de Philosophie et de Volontariat à laquelle une soixantaine de délégations de pays de tous les continents ont assisté. Elles ont pu constater la progression de nos actions et les développements de nos programmes de formation.
51 013 volontaires ont participé à nos programmes qui ont bénéficié à 1 103 252 personnes.
Nous avons réalisé 4129 actions de volontariat, près de deux millions d’heures de formation et près de 3 400 000 heures de service de volontariat dans le monde, dans des projets très diversifiés d’actions sociales, écologiques et culturelles… (1).

L’Assemblée générale ordinaire du 4 avril a réaffirmé l’importance de la promotion de la formation philosophique, pour développer les valeurs civiques et humaines, et de la poursuite des activités de volontariat, afin de susciter l’intérêt pour l’intégration des couches les plus défavorisées de la population.

Si nous voulons favoriser un changement réel, celui-ci ne peut se faire qu’à partir de mini projets, soutenus par des gens engagés dans une démarche intérieure de changement, soucieux d’aider des personnes par un accompagnement réel et désintéressé, afin que celles-ci puissent à leur tour s’aider elles-mêmes.
Une des préoccupations significatives des échanges a été celle de la santé, pas seulement d’ordre physique mais orientée vers la promotion d’une santé pour l’âme, comme l’a qualifiée notre présidente internationale Délia Steinberg Guzman : « En ce qui concerne la santé, nous sommes convaincus qu’au-delà des maladies qui ont une origine organique bien définie, de nombreux maux viennent de nous-mêmes. Si notre esprit n’est pas en bon état, si nos émotions sont en désordre, si nous tombons dans les excès de fatigue et d’hyperactivité, que pouvons-nous demander au corps qui est le miroir de ce qui précède ? »

Le développement du meilleur de l’être humain reste notre finalité première. Il est l’axe de tous nos programmes pour promouvoir et faciliter la réalisation de chacun en tant qu’individu et membre actif de la société. Il s’agit pour Nouvelle Acropole d’agir en harmonie avec la nature pour améliorer le monde.
C’est par un développement équilibré et global de nous-même, à travers la réalisation de notre potentiel et du meilleur de nos qualités, que nous pouvons construire une base solide, pour faire face aux enjeux de notre temps.

(1) Lire Anuario 2019 des activités de Nouvelle Acropole dans le monde
https://www.acropolis.org/fr/annuaires-internationaux
Par Fernand SCHWARZ
Président de la Fédération Des Nouvelle Acropole