ArtsLittérature

Qu’est-ce que l’art préhistorique ?

par Patrick PAILLET
Éditions CNRS, collection Biblis, 2021, 352 pages, 10  €

Cet ouvrage abondamment illustré, se consacre à l’homme et à l’image à l’époque du Paléolithique. L’auteur s’intéresse aux premières images primitives de l’homme en Europe (bien que les premiers systèmes de représentation se soient faits auparavant ailleurs). L’évolution des productions sémiotiques humaines s’est faite sur une période considérable, avec la production de nombreux objets gravés, sculptés sur de nombreux supports (bois, os, pierres, tissus, argile..) avant de se concrétiser par la manifestation de l’art des cavernes au tournant du Néolithique supérieur, 40 000 ans avant notre ère. Les figures animales représentées représentent une place prépondérante. L’auteur s’intéresse également aux représentations humaines et également aux empreintes de mains dont beaucoup semblent avoir été laissées par des femmes comme une signature. 
« Le rôle des images dans la préhistoire est d’assurer un partage commun ou un échange de connaissances, d’idées, de concepts ou d’affects tout en étant compréhensibles de manière implicite ou explicite à leurs destinataires : elles prennent naturellement, étymologiquement et définitivement valeurs de “symboles” et c’est donc uniquement en ce sens et sans qu’il soit question de religion que nous recourons à ce terme » (p. 33). Le sens et la signification ne sont pas dans l’objet lui-même, mais dans la façon dont on l’interprète, le décode, le contextualise.  Pour l’auteur, on ne peut accéder au sens des images préhistoriques, parce qu’elles ne nous étaient pas destinées, mais son travail d’investigation, de documentation, d’archivage, d’illustrations  nous permet de mieux appréhender et comprendre la dimension archaïque de ces images et leurs contextes de production.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page