L’été, une opportunité pour l’âme

Nous sommes aux portes de l’été. Une fois encore nous vivrons – nous nous laisserons vivre –  à travers les processus cycliques de la Nature. Néanmoins, plutôt que d’enlever des feuilles à notre agenda ou compter les jours qui s’enfuient de façon quasi inaperçue, l’important est de prendre conscience de chaque moment qui se vit.

Un été foisonnant de maillots de bain, de boissons excitantes et exotiques, de musiques psychédéliques, de cheveux au vent et un degré général d’insouciance et de manque de sérieux.

L’été est un moment très particulier. Des centaines d’idées poétiques, traditionnelles, publicitaires et banales, ont contribué au fait que cette saison perde une grande partie de son sens profond.

L’été, période de « relâche »

Le plus courant est de considérer l’été comme la période de « relâche » ; mais ces vacances sont quelque chose de plus que du repos. Apparemment, il s’agit d’un repos pour l’âme et le corps devient le plus actif possible dans ce qu’il a de plus naturel et instinctif. Des images dans la presse, le cinéma et des affiches de rue nous montrent un été foisonnant de maillots de bain, de boissons excitantes et exotiques, de musiques psychédéliques, de cheveux au vent et un degré général d’insouciance et de manque de sérieux.
À d’autres niveaux plus subtils, l’été est l’époque d’une « juste pause » et l’expression de la « plénitude ». Le fruit à maturité est l’exemple de l’homme mûr et sérieux qui se repose après les travaux ardus du reste de l’année.

Et aujourd’hui, nous, petites molécules entraînées par le vent des événements et des modes, nous nous demandons : les saisons sont-elles un pur hasard de distribution dans l’année ou y a-t-il dans ces cycles quelque chose de plus profond, comme un véritable langage de la Nature ?

Inutile de dire que nous penchons pour la seconde version. Si toute la Nature vit autour de nous ; si nous-mêmes, qui faisons partie de cette Nature, nous voyons gouvernés par des cycles de vie et de mort, de maladie et de santé, de jeunesse et de vieillesse ; pourquoi rejeter l’idée du temps qui s’exprime en été, automne, hiver et printemps, comme significatif de la vie de la Nature ?

Se reposer avec une créativité rénovée.

L’été, période de maturité

À coup sûr, l’été a une odeur de maturité, d’expression accomplie et réussie de la vie et nous incite à nous sentir de la même manière, en un jeu de concordances auquel il est très difficile d’échapper.

Il ne s’agit pas d’échapper à l’influence de la Nature. Au contraire, sentons-nous mûrs, pleins, remplis de soleil qui est énergie et sachons vivre intelligemment cet été. Ce n’est pas seulement le corps qui doit se reposer ; ce n’est pas seulement le corps qui doit sentir cette plénitude ; laissons l’Homme intérieur être aussi un été plein et reposé des problèmes habituels.
Le repos n’est pas une affaire de musique, ni de boissons, ni d’une nouvelle mode, ni de la proximité de la mer ou des montagnes (bien que beaucoup de ces facteurs puissent aider). Le repos, chez l’homme, consiste à changer d’activité.

Si, durant de nombreux mois, nous avons été accablés par des tâches routinières et machinales, reposons-nous en avec une créativité rénovée ; de nouvelles lectures, des conversations différentes, une autre distribution des heures du jour, d’autres rues pour parcourir le même chemin.
Si, durant de nombreux mois, la monotonie quotidienne nous a ankylosé  la conscience à la hauteur du corps, renouvelons notre âme  avec l’énergie de l’été. C’est le moment opportun pour envisager la vieille question : qui suis-je, d’où est-ce que je viens, où vais-je ? Il y a des réponses dans la clarté mûre de l’été que le silence obscur de l’hiver peut ne pas laisser voir.

C’est une loi en l’homme que la constante activité. Il est inutile de rêver au repos romantique qui consiste à ne faire absolument rien car jamais nous n’arrivons à être inactifs : si nous ne travaillons pas avec nos mains, nous le faisons avec le mental ; et si nous ne pensons pas, nous travaillons avec la psyché ; activités qui, les unes et les autres, « fatiguent » également.

Pour se reposer, il faut avoir été fatigué avant. Pour cesser de chercher, il faut avoir trouvé préalablement. Est-ce qu’effectivement nous nous sommes tous fatigués en essayant de nous trouver ? N’est-ce pas un bon moment pour, en changeant d’activité, partir en quête de la maturité que promet l’été et qui, chez l’homme, s’appelle ÉVOLUTION ?

Traduit de l’espagnol par M.F. Touret
N .D.L.R. : Les intertitres ont été rajoutés par la rédaction
Par Délia STEINBERG GUZMAN
À lire
Techniques de méditation créatrice
Par Shakti GAWAIN
Éditions Le Courrier du Livre, 2019, 163 pages, 14,90 €
Comment se transformer intérieurement et dans sa vie quotidienne ? L’auteur introduit des techniques de visualisation associées à la respiration, pour entre autres, contacter son guide intérieur, exprimer sa créativité, équilibrer l’énergie masculine et féminine en soi, découvrir l’abondance, visualiser un avenir meilleur… Par une spécialiste du développement personnel.

 

Le cerveau de Bouddha
Bonheur, amour et sagesse au temps des neurosciencesP
par Rick ANSON avec le Dr Richard MENDIUS
Éditions Le Grand Livre du Mois, 2011, 298 pages, 22 €
Par le travail de méditation, le Bouddha a transformé son être profond. L’auteur explique à la lumière des neurosciences comment la méditation, pratiquée régulièrement, transforme le cerveau par le biais de la neurosplasticité peut provoquer de transformation en soi-même et dans notre vie.
La force du silence
Les bienfaits de la méditation transcendantale
par Rob ROTH
Éditions Guy Trédaniel, 2019, 196 pages, 17 €
La méditation transcendantale, très ancienne pratique, présente de nombreux bienfaits sur nos problèmes modernes, en réduisant le stress et en apportant des solutions aux défis de la vie. Elle ne nécessite ni de se concentrer, ni d’essayer de se vider l’esprit, ni d’être dans le moment présent. Elle permet à l’esprit de s’apaiser pour accéder à sa conscience intérieure.
Dans cet ouvrage passionnant, Bob Roth, formé par Maharishi Mahesh Yogi, s’appuie sur les dernières recherches scientifiques et explique le fonctionnement et les bienfaits de la méditation transcendantale avec des témoignages de personnes de tous horizons qui ont vu leur vie changer grâce à elle.