Livre du moisPhilosophieSociété

Les raisons de la défiance

Par Luc ROUDAN
Éditions Sciences Po Les Presses, 2021, 176 pages, 15 €

Le déficit de confiance des Français dans leurs représentants politiques n’est pas nouveau mais a vu son paroxysme en 2018 avec la crise des Gilets jeunes et en 2019-20 avec la crise sanitaire de la COVID-19. L’auteur, directeur de recherche au CNRS en science politique et membre du CEVIPOF a fait des enquêtes sur le sujet pour en connaître les raisons. Il observe d’abord que les Français jugent plus sévèrement que d’autres pays l’action du gouvernement face au COVID-19. De même leur jugement est sans appel pour les scientifiques qui gravitent autour de l’action publique. D’autres raisons apparaissent : la perte de reconnaissance sociale ; le fait de subir sa vie et non la maîtriser ; la quête de l’efficacité personnelle et catégorielle au détriment de la solidarité et du sens du collectif ; le système politique est perverti et mensonger et qu’on ne peut pas lui faire confiance. Autant de raisons qui poussent les Français à rejeter le système.

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page