« Les pouvoirs de l’esprit sur le corps » L’esprit a-t-il un rôle dans la guérison des maladies ?

Corps et esprit sont-ils dissociés ? Depuis Descartes, il semblerait que oui et la médecine conventionnelle a jusqu’à présent, confirmé cette tendance. Cependant, aujourd’hui, les recherches actuelles, la redécouverte des expériences du passé et certains phénomènes comme les guérisons miraculeuses mettent en évidence le pouvoir de l’esprit sur le corps. C’est ce que Patrick Clervoy, médecin psychiatre, professeur agrégé du Val-de-Grâce tente de démontrer dans son ouvrage « Les pouvoirs de l’esprit sur le corps », paru aux éditions Odile Jacob.

Comment cela se fait -il que des personnes avec un diagnostic médical lourd, se voient plus souvent guérir après avoir eu recours à des médecines holistiques ?
Comment cela se fait-il que l’on ne sache toujours pas pourquoi une émotion violente peut donner des conséquences psychologiques et physiques ?
D’après lui, l’hypothèse selon laquelle l’esprit peut jouer un rôle important dans la guérison est corroborée par certains phénomènes : l’effet placebo, certaines méthodes psychologiques (notamment la méthode Coué) ou encore les guérisons miraculeuses.

La force vitale de l’individu

L’auteur, confronté à des phénomènes incroyables depuis le début de sa carrière, s’est intéressé à la vision holistique de la médecine (une vision globale de l’individu), en partant de l’expérience de certaines médecines appliquées depuis l’Antiquité. D’abord, avec l’influence du système sympathique sur nos maladies (vient du grec et signifie « ce qui interagit ensemble »). Ce système contrôle le fonctionnement de l’ensemble des glandes de notre organisme, les sécrétions diverses, la circulation sanguine, la motricité des viscères comme le tube digestif ou le système urinaire. Il cite également Hippocrate qui avait une vision globale du corps humain d’où l’apparition de la psychosomatique, et Paracelse, à la Renaissance avec sa vision naturelle de notre énergie vitale, la décrivant comme « la sève d’un arbre ».
Ensuite, au XIXe siècle, Émile Littré, médecin passionné par le vitalisme fut convaincu qu’un organisme en bonne santé était en équilibre et que « la pathologie n’était pas autre chose que la physiologie dérangée » (1). Comme en médecine ayurvédique et chinoise, nous retrouvons les points marma (point vitaux), les méridiens (canaux), et les chakras (centres d’énergie), dont la stimulation permet aux fluides de mieux circuler, à l’énergie vitale de s’amplifier jusqu’à la guérison.

L’équilibre de l’être humain

L’auteur propose de prendre en compte la dimension inexplorée de la guérison : la force vitale de l’être humain.
En tant que médecin et homme, il évoque que notre corps est une machine complexe, sensible, aux ordres de notre mental, que nous devons conscientiser pour prendre soin de soi, et se guérir.
Il a étudié le vitalisme qui est « le courant de pensée qui s’intéresse aux forces vitales, à cette énergie mal connue qui nous anime et nous répare lorsque nous sommes malades (2) et où chaque symptôme ou évènement dans notre corps est une manifestation de cette force vitale. La maladie elle-même, au lieu d’être une défaite, témoigne de l’effort de la nature pour rétablir la santé et l’équilibre.

Depuis l’Antiquité, l’équilibre est essentiel pour la santé d’un individu. Hippocrate considérait la natura medicatrix (natura, en grec, signifie « ce qui naît ») comme une puissance supérieure : « c’est que la maladie n’est pas une succession de phénomènes bizarres et désordonnés, sans loi, mais un enchaînement de phénomènes. La maladie est réglée. Elle suit un ordre de progression. Elle obéit à des lois, quel que soit l’organe » (3). L’auteur ajoute l’existence d’une infinité de cycles de vie/mort de nos cellules, et l’importance de la transformation du potentiel d’un individu grâce à la neuro-modulation (4). Les témoignages du livre relatent l’observation d’une intelligence supérieure de notre constitution qui influe sur notre potentiel et notre évolution. L’auteur la nomme « avatar » (en référence à l’Inde, où l’avatar est une « incarnation d’une divinité dans un nouvel être vivant ». « Au sens symbolique, l’avatar est la manifestation d’une entité énergétique qui se perpétue d’un organisme à un autre […] Parce que notre corps procède d’un renouvellement incessant, nous sommes chaque jour l’avatar de ce que nous étions la veille.» (5)

Le système corporel se renouvelle tout comme l’esprit

Le corps peut fonctionner seul, grâce au système nerveux, parasympathique et sympathique, le corps peut faire des mouvements de façon autonome. Il se renouvelle constamment, jour après jour, jusqu’à la mort. L’esprit lui, a besoin d’une volonté forte, qu’il doit entretenir constamment pour fonctionner à bon escient et donc tout faire pour guérir. Selon l’auteur, la médecine conventionnelle a oublié les effets du système sympathique sur nos émotions, notre santé et notre équilibre. Ce qui expliquerait que nous ne savons toujours pas pourquoi une détresse émotionnelle peut avoir une incidence psychosomatique grave.

Bien que l’auteur ne prenne pas franchement position, il a su tirer le meilleur parti des médecines anciennes pour attirer l’attention sur le fait que le corps et l’esprit soient étroitement liés.

Prendre soin de sa santé, c’est prendre soin des deux, du corps et de l’esprit.

Les pouvoirs de l’esprit sur le corps
par Patrick Clervoy
Éditions Odile Jacob, 2018, 352 pages, 21,90 €

(1) Patrick Clervoy, Les pouvoirs de l’esprit sur le corps, Éditions Odile Jacob, 2018, 352 pages, page 177
(2) Ibidem, page 175
(3) Ibidem, page 178
(4) Processus par lequel plusieurs classes de neurotransmetteurs du système nerveux régulent des groupes restreints de neurones. Les transmetteurs neuromodulateurs (dopamine, sérotonine, acétylcholine, histamine…) sécrétés par un groupe restreint de neurones se diffusent à travers le système nerveux, ayant un impact sur de multiples neurones.
(5) Patrick Clervoy, Les pouvoirs de l’esprit sur le corps, Éditions Odile Jacob, 2018, 352 pages, page 226
Par Marion JAUMES

À lire

Le cerveau de Bouddha
Bonheur, amour et sagesse au temps des neurosciences
par Rick ANSON et le Dr Richard MENDIUS
Éditions Le Grand Livre du Mois, 2011, 298 pages, 22 €

Par le travail de méditation, le Bouddha a transformé son être profond. L’auteur explique à la lumière des neurosciences comment la méditation, pratiquée régulièrement, transforme le cerveau par le biais de la neurosplasticité et induit un changement en soi-même et dans sa vie. Des pratiques prouvées depuis des millénaires que redécouvre la science aujourd’hui.

 

L’hypnose thérapeutique
Vos ressources sont illimitées
par Olivier LARUELLE
Éditions Le Courrier du livre, 2018, 136 pages,14 €

Nos ressources intérieures sont limitées mais nos croyances nous empêchent de les actualiser et engendrent des comportements négatifs qui nous gâchent la vie. L’auteur, praticien en hypnose et Programmation neuro-linguistique (P.N.L.), explique le rôle des croyances, les stratégies déployées par notre inconscient pour les mettre en place et propose ainsi des outils pour les déprogrammer (Hypnose, P.N.L, cohérence cardiaque). Avec de nombreux exemples à l’appui, ce livre nous invite à réfléchir sur la manière de devenir acteur de notre destinée, par la compréhension des mécanismes inconscients qui nous gouvernent.

 

Manuel pratique d’E.F.T.
Par Jean-Michel GUEPEY
Éditions Jouvence, 2016,154 pages, 7,70 €

L’E.F.T (Emotional Freedom Techniques ou tehniques de liberté émotionnelle), fait partie de la famille des thérapies psycho-énergétiques. Ce petit manuel donne des conseils pour utiliser cette technique basée sur la stimulation manuelle de neuf points énergétiques et, pour apprendre à gérer ses émotions négatives. Il propose également 20 protocoles à mettre en pratique et à personnaliser.

 

J’ai choisi de me battre j’ai choisi de guérir
par Claude PINAULT et Marie de HENNEZEL
Éditions Robert Laffont / Versilio, 2014, 109 pages, 12 €

Des entretiens entre Marie de Hennezel et Claude Pinault qui, atteint d’une maladie qui l’a rendu tétraplégique, une forme sévère du syndrome de Guillain-Barré, réussit à vaincre la maladie et les pronostics pessimistes des médecins. Le récit de sa méthode par des techniques intuitivement développées comme la pensée positive, l’humour, la détermination, démontre avec force le pouvoir de la pensée sur le corps.

 

Le voyage de guérison
Comment guérir de vos maladies physiques et émotionnelles
par Brandon BAYS
Éditions Guy Tredaniel, 2019, 296 pages, 19,90 €

Suite au diagnostic d’une tumeur dans l’utérus, Brandon Bays refuse traitements et chirurgie. Par un travail psychologique et spirituel, elle se libère de sa tumeur, six semaines et demie plus tard. Elle développe techniques et outils pour se libérer des blocages et accéder à l’éveil spirituel, convaincue que le corps possède d’extraordinaires potentiels de guérison pour retrouver la santé, accéder à la plénitude et à la joie qui est notre propre essence. Elle nous offre les enseignements de The Journey (Voyage de guérison) qu’elle pratique depuis plus de vingt ans au pays de Galles.

 

L’effet télomère
Une approche révolutionnaire pour allonger sa vie et ralentir les effets du vieillissement
par le Dr Élisabeth BLACKBURN et Dr Elissa EPEL
Éditions Guy Trédaniel, 2017, 400 pages, 22,90 €

 Tout le monde n’est pas égal à la vieillesse. Certains vieillissent rapidement, d’autres pas.
Les télomères se trouvent à l’extrémité des chromosomes et protègent notre patrimoine génétique. Avec l’âge, ils se raccourcissent, entraînant un risque accru de maladies liées au vieillissement. Notre manière de vivre – alimentation, activité physique, réactions émotionnelles, niveau d’exposition au stress… – les influence de façon positive ou négative.
Mais il existe également des solutions pour préserver les télomères et la longévité de la vie. parmi elles, la méditation, l’exercice physique, la pratique de la bienveillance et de l’empathie vis-à-vis de ses semblables. Notre vie serait-elle entre nos mains ?