LittératurePhilosophie

« Le voyage philosophique du Petit Prince entre Ciel et Terre la traversée et le retour »

Le « Petit Prince » revient sur le devant de la scène. Une exposition en cours au Musée des Arts décoratifs expose, autour du manuscrit original qui n’a jamais été vu par les Français, de nombreuses œuvres de toutes sortes qui expriment les différentes facettes de son auteur Antoine de Saint-Exupéry. Prochainement la collection « Petites conférences philosophiques » va éditer le tome 2 de l’ouvrage « Le Petit Prince, un voyage philosophique entre Ciel et Terre ». En avant-première, l’auteur, Olivier Larrègle, livre quelques extraits de cet ouvrage, qui plus qu’un conte répond aux critères de mythes héroïques traditionnels. 

« Le Petit Prince », plus qu’un conte, serait-il un vieux mythe renouvelé qui parle d’une séculaire aventure, la conquête de l’immortalité et le retour à l’Innocence ? Sous la plume intuitive de son auteur, il met en scène une forêt de symboles et obéit aux trois exigences des mythes héroïques étudiés par le célèbre mythologue américain Joseph Campbell : la préparation, la traversée, le retour.   

C’est un petit bonhomme éprouvé que nous avons laissé tout perplexe, suite aux tourments et aux difficultés rencontrées sur le sol de sa planète. Il vient d’endurer ses premières tristesses. Sa mésaventure avec une fleur l’appelle à cheminer autrement. Où va-t-elle le conduire ? Assurément, vers de nouvelles découvertes, celles qui surgissent au seuil d’un voyage à la destination inconnue. 

La traversée et le retour

Nous sommes à la fin du chapitre IX, le Petit Prince a achevé sa préparation. L’heure de la traversée héroïque arrive. L’enfant aux boucles d’or se sent esseulé, il doit partir. Sa décision est prise. Elle est irrévocable. Elle lui interdit toute faiblesse de regarder en arrière. Sa fleur l’aide : « Tu as décidé de partir. Va-t’en ». Alors, il se jette dans le ciel. L’appel du destin retentit dans son cœur. Il saisit le vent de l’opportunité ; suspendu à un trapèze volant, une migration de onze oiseaux sauvages l’emporte vers de nouveaux horizons. Il atterrit dans la région des astéroïdes, sûrement entre Mars et Jupiter, dirait le scientifique en besoin d’une logique rassurante. Là, sur chacun des astéroïdes, de curieux personnages l’attendent, plus cocasses les uns que les autres.

Une compagne pour la traversée       

Le périple commence. À l’image du héros, il part seul ou presque. Juste avant de s’élancer, surgit une personne inattendue. Elle l’interpelle. Ils entrent en amitié et décident de voyager ensemble. Sans le savoir, il vient de se prémunir de la meilleure conseillère pour le guider dans sa transhumance vers les champs sans bornes de l’inconnu. Les voilà qui s’envolent, portés par les ailes des onze oiseaux sauvages. Qui se cache sous les voiles de cette fortunée amie ? Une vraie flamme qui va éclairer sa traversée. D’astéroïde en astéroïde, le dialogue entre elle et lui s’installe, avec de plus en plus d’écoute et de confiance. Nouvelle muse, elle le pousse à aller toujours plus loin, dans ce qu’il ignore du monde et de lui-même. Elle le lie à son intimité. Sur chacun des astéroïdes, elle vient lui chuchoter la nécessité de découvrir d’autres lieux, avec d’autres personnages.

Comment s’appelle cette égérie au souffle d’un autre pays ? Elle accompagne les héros dans leur quête de l’immortalité, elle inspire les hommes quand ils souhaitent devenir eux-mêmes ; elle est un trésor, une composition florale à huit parfums, elle se nomme Solitude.

La traversée héroïque du petit enfant aux cheveux d’or n’échappe pas à cette loi. Elle raconte l’histoire d’un être singulier accompagné de la Solitude, lors d’une pérégrination à travers sept globes. L’épopée se termine par la troisième étape, celle du retour. L’enfant voyageur revient sur sa planète, riche de sept initiations, et une fleur devenue rose l’attend.

Sortie prévue en juin 2022
Le Petit Prince, un voyage philosophique entre ciel et Terre, Tome 2, La traversée et le retour
par Olivier LARRÈGLE
Éditions Maison de la Philosophie, Petites conférences philosophiques, 2022, 86 pages, 8 €
Lire les articles parus dans la revue Acropolis
 . Le Petit Prince un héros peu ordinaire, paru dans la revue Acropolis N°292, (Janvier 2018) par Olivier Larrègle
https://www.revue-acropolis.fr/le-petit-prince-un-heros-peu-ordinaire/
  . Le Petit Prince, un voyage philosophique entre ciel et Terre paru dans la revue N° 306 (avril 2019)
https://www.revue-acropolis.fr/le-petit-prince-un-voyage-philosophique-entre-ciel-et-terre/ 
  . Le Petit Prince, 75 ans d’existence, par Olivier Larrègle, paru dans la revue N° 330 (juin 2021)
https://www.revue-acropolis.fr/le-petit-prince-75-ans-dexistence/ 
par Olivier LARRÈGLE
Directeur de Nouvelle Acropole Biarritz et auteur
© Nouvelle Acropole
La revue Acropolis est le journal d’information de Nouvelle Acropole

« À la rencontre du Petit Prince »
Exposition
Du 17 février au 26 juin 2022

Pour la première fois, les Français vont découvrir le manuscrit original du Petit Prince , dernier ouvrage édité du vivant du pilote d’aviation et de l’écrivain Antoine de Saint-Exupéry, écrit et publié aux États-Unis en 1943 et paru en France en 1946. Ce manuscrit, conservé précieusement à la Morgan Library & Museum à New York est exposé au Musée des Arts décoratifs de Paris, entouré d’environ 600 œuvres de toutes sortes : aquarelles, esquisses et dessins – pour la plupart inédits – mais également photographies, poèmes, coupures de journaux et extraits de correspondances.
Ces œuvres permettent de découvrir les multiples facettes d’Antoine de Saint-Exupéry : écrivain, poète, aviateur, explorateur, journaliste, inventeur, philosophe. Toute sa vie, il a été porté par un idéal humaniste, véritable moteur de son œuvre.
L’exposition met en avant des aspects parfois méconnus de l’auteur du Petit Prince, et apporte des clés de compréhension pour ce conte, de portée universelle et dont le contenu ne se dévoile pas à la première lecture mais par un chemin initiatique. Le dessin occupe une place fondamentale pour l’auteur, que ce soit dans ses lettres, brouillons, carnets, ou dans ses manuscrits. 
Rappelons que Le Petit Prince est une œuvre qui traverse le temps et les frontières et qui ne cesse d’enchanter adultes et enfants à travers le conte et les valeurs universelles qu’il renferme. C’est le deuxième ouvrage le plus traduit au monde (450 langues et dialectes), après la Bible. 

Informations et réservations
Musée des Arts décoratifs 
107, rue de Rivoli – 75001 Paris
Tel : 01 44 55 57 50
https://madparis.fr
Réservation en ligne conseillée
Pass sanitaire et vaccinal exigé

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page