Le futur ne se termine pas aujourd’hui

« On confond aujourd’hui ce qui est bon avec ce qui nous plaît, parce que cela s’avère plus facile. Dans ce cas, la morale, au lieu d’être un degré supérieur de la conscience, régresse au niveau des émotions », nous explique Délia Steinberg Guzman (1).

Ce qui nous plaît répond en général à des besoins immédiats, en fonction du goût du jour de notre ego et non de l’idée profonde du bien.

La vraie morale ne peut pas se limiter à nos comportements égocentriques. Le Bien ne doit pas être uniquement appliqué à soi-même, mais également aux autres et à la nature, comme l’expliquent les anciens philosophes. La morale doit apporter des éléments positifs à la société dans laquelle nous vivons. Si nous la pratiquions comme une discipline de vie pour faire le bien, nous pourrions éviter les maux qui nous affectent actuellement.

L’abandon du bien comme un trésor commun à partager, fracture et disloque nos sociétés, ne laissant à chacun que le désir de se faire plaisir, sans tenir compte des autres et des vrais besoins de la société. Cette attitude conduit à la séparativité.

Alors, en apparence, l’unique horizon qui s’ouvre à un grand nombre d’individus est de vivre  dans la satisfaction des plaisirs immédiats, qui vont en fin de compte générer de la frustration, du fait du vide de l’âme qu’ils provoquent avec pour conséquence, la perte de nos identités profondes et du véritable sens de l’existence.

C’est pour cela, qu’en tant que mouvement philosophique, nous encourageons nos contemporains à faire de la philosophie un mode de vie pratique, nous permettant de recontacter notre grandeur intérieure et de l’exprimer par des actes volontaires et généreux au service du bien.

« Le grand danger, au niveau collectif, est la paralysie des systèmes articulés qui permettent le fonctionnement synchronisé de différents niveaux de la société. […] Pour ces raisons, en cette année très particulière, Nouvelle Acropole a poursuivi ses activités, visant à construire des ponts de collaboration entre les peuples, à promouvoir la culture et le développement des valeurs essentielles, pour nous renforcer et relever le défi du mieux vivre ensemble. Malgré les circonstances, nous avons continué notre travail social, culturel et philosophique, car le travail de recherche et de transmission de la connaissance ne peut pas être arrêté, ne peut pas être paralysé. » (2)

En 2020, malgré la COVID-19 qui a touché tous les pays où sont installées nos 450 écoles de philosophie, nous avons réussi à dispenser presque 1.000.000 d’heures de formation.
À travers notre programme international de culture, nous avons organisé de par le monde 3243 évènements qui ont réuni plus de 100.000 participants.
30.000 volontaires ont réalisé des actions sociales, incluant, entre autres, l’aide aux personnes âgées dans des maisons de retraite et dans des hôpitaux, l’aide aux enfants dans les hôpitaux, des dons de sang, à la confection et la distribution gratuite de masques, en passant par des missions de sauvetage lors des catastrophes naturelles, la reconstruction de logements, la préparation et distribution de repas pour les démunis, des actions écologiques de préservation des forêts, la prévention anti-incendie, des campagnes de recyclage, la végétalisation urbaine…
Plusieurs de ces projets ont été réalisés conjointement avec d’autres organismes internationaux.

Ainsi, nous tentons d’apporter des réponses concrètes aux problèmes contemporains avec des personnes inspirées par une démarche intérieure et pratique.

Pour conclure, laissons la parole à notre Présidente d’Honneur : « le futur ne se termine pas aujourd’hui, ni demain, ni dans les mois et les années à venir, c’est une séquence dont nous faisons tous partie et dans laquelle nous devons intervenir avec le meilleur de nous-mêmes. » (3)

(1) Delia Steinberg Guzman, Présidente d’honneur de l’association internationale Nouvelle Acropole
(2) Extrait de l’Anuario 2021 par Carlos Adelantado Puchal, Président international de Nouvelle Acropole
(3) Extrait de l’Anuario 2021 par Delia Steinberg Guzman
https://www.acropolis.org/media/Anuario_NA_2021.pdf
par Fernand SCHWARZ
Président de la Fédération Des Nouvelle Acropole