Le « fast food » de la cuisine nature, pour échapper à la malbouffe : les jus frais de légumes et de fruits

 « Chaque jour est une fête pour toute personne en bonne santé »
Proverbe turc

Qui a-t-il de plus beau qu’une énergie débordante accompagnée d’une perception claire, d’une ardeur à la tâche effrénée et d’une conception de la vie positive ? La joie de vivre, la joie au travail, le bonheur de l’amour…  seraient-ils les signes d’une bonne santé ?

On soigne et préserve au mieux sa santé avec les délices de la nature

On soigne et préserve au mieux sa santé avec les délices de la nature

On soigne et préserve au mieux sa santé avec les délices de la nature. Les fraises et les pommes mûres, les pêches et les oranges, les mangues, les ananas nous montrent déjà par leur odeur attirante qu’ils sont très bons pour nous. Le vert juteux des salades et des herbes sauvages, la saveur épicée du chou-rave, du céleri et du chou, le goût relevé de l’ail, de la roquette, des poivrons… nous offrent des délices pour tous les goûts et tous les besoins.
Le principe d’une joie de vivre est une nourriture laissée le plus possible à l’état naturel. Les aliments cuits sont donc tabous dans les jus sains car faire chauffer signifie renoncer à des substances nutritives importantes.

Dans les jus, réside un ensemble composants qui seront efficaces pour entretenir la santé du corps :
– Un concentré de vitamines nécessaires à la vie (vita) et au bon fonctionnement du métabolisme. Il est préférable de choisir des fruits et des légumes de saison qui viennent d’être récoltés. À stocker dans un endroit frais et sombre pendant peu de temps, les vitamines étant sensibles à la lumière et la chaleur.
– Un concentré d’antioxydants ou anti-radicaux libres pour renforcer la « police » de notre corps dans sa lutte contre les radicaux libres agressifs.
– Un concentré d’oligo-éléments et notamment le fer, qui transporte l’oxygène jusqu’aux cellules ; on le trouve principalement dans les légumes à feuilles vert foncé, les betteraves, concombres, carottes, abricots, raisin noir. Le zinc nécessaire au déroulement de la division cellulaire et donc au renouvellement des cellules. Le sélénium, allié à un autre antioxydant, participe au métabolisme de la glande thyroïde et lie les métaux lourds, les empêchant de trop nuire aux cellules.
– Un concentré de minéraux dont le calcium, présent dans nos dents et nos os. Il se trouve dans le persil, les orties, le chou vert, les pissenlits les amandes, le sésame. Le potassium joue un rôle important dans l’équilibre électrolytique des cellules et exerce une influence énorme sur la répartition de l’eau dans le corps par son effet déshydratant et diurétique. Le magnésium, important pour la performance physique, active environ 300 enzymes dans le corps humain, quand il est en quantité suffisante. Frotter les fruits et les légumes à l’eau courante et les transformer crus, au lieu de les laisser tremper dans l’eau.
– Un concentré de chlorophylle, miracle de la nature, stockant l’énergie du soleil. Les plantes à chlorophylle se reconnaissent au premier coup d’œil à la couleur verte. Elle est indispensable pour que le corps et le cerveau soient constamment alimentés en oxygène, que l’énergie circule dans nos cellules et que nous soyons performants à tous les niveaux. Des jus frais de chlorophylle sont à tester.
– Un concentré d’enzymes ; protéines qui servent de catalyseurs dans le corps humain et accélèrent les réactions biochimiques ou encore les rendent possible. Elles sont extrêmement sensibles à la chaleur et sont détruite dès cuisson à 40°/70°.

Comment faire un bon jus frais ?

Utilisez un extracteur de jus plutôt qu’une centrifugeuse.

Utilisez un extracteur de jus plutôt qu’une centrifugeuse.

Le jus pur fraîchement pressé vous permet d’absorber une quantité bien plus importante de substances vitale. Utilisez un extracteur de jus plutôt qu’une centrifugeuse qui tourne très rapidement. Si les légumes sont petits, mettez les entiers sinon coupez-les en plusieurs morceaux.

Évitez de boire le jus d’un seul trait ; mâchez chaque portion pour faire couler la salive et régler vos glandes digestives de façon optimale au repas.

Pour un jus de 200 ml, vous avez besoin du double de la quantité de légumes ou de fruits. Mettre 2/3 de légumes pour 1/3 de fruits.
Pour une meilleure qualité de jus, on peut rajouter des petites pousses d’orties fraîchement cueillies, des herbes fraîches (basilic, origan, aneth…) de l’ail, des graines germées, un peu d’huile de première pression à froid.

Pensez à alterner des fruits juteux avec des légumes fibreux.

Ce ne sont pas les fruits qui font la santé mais les légumes.
Pour les diabétiques et pré-diabétiques, attention aux carottes et betteraves, préférez les jus verts que vous pouvez mélanger à de la purée d’amande. Si vous n’êtes pas habitué à l’alimentation crue, vous diluerez vos jus avec de l’eau ou les consommerez en fin de repas ; ne pas rajouter de glaçons.
Les personnes frileuses éviteront de consommer des jus d’agrumes.

En période de détoxification, consommez un kilo de légume par jour.

Bonne dégustation de jus de fruits et de légumes pendant l’été !

Idées de recettes
– 200 g de pommes + laitue + ½ choux vert
– 400 g de pommes + 3 kiwis + 150 g de laitue
– 3 petites pommes + bouquet de mâche +1/2 concombre +1/ branche de céleri + 1 citron
– 2 carottes + 3 pommes + 1 feuille de chou kale + gingembre
– 1 betterave crue + 1 orange + 1cm de curcuma + 2 pommes + 1 poignée d’épinards
– Carotte + fenouil + citron
– 1 pomme + ¼ de concombre +1/4 de céleri + persil
– Concombre + 3 branches de céleri, + une poignée d’épinards une poignée + gingembre frais + lait de coco
Jus BREUSS : 300 g de betterave rouge +100 g de carottes + 100 g de céleri + 15 g de pomme de terre +10 g de radis noir
À boire ¼ litre les premiers jours jusqu’à 1litre par la suite
À lire
Votre santé par les jus de frais de légumes et de fruits,
par Norman Walker
Éditions d’Utovie, 2003, 160 pages
Video sur internet
– gros malade et presque mort
https://www.youtube.com/watch?v=uMrS9vmSSKI
– Gros, malade et presque mort Vost FR
https://www.youtube.com/watch?v=2ztmym_sXoM
par Anne-Marie VAUDET

À lire sur l’alimentation

Prendre soin de son intestin
La méthode japonaise pour ouvrir les voies de l’intuition, retrouver l’énergie vitale et renouer avec le moi profond
par Takanori NAGANUMA
Traduit par Diane DUROCHER
Éditions Belfond, 2016, 169 pages, 17 €

 Bien plus qu’un organe de la digestion, l’intestin joue un rôle central dans la gestion de nos émotions. Il est donc important d’en prendre soin, notamment par une bonne alimentation, à base de légumes et de fibres.  Grâce à des explications scientifiques claires, à des conseils nutritionnels simples alliés à des réflexions inspirées de la sagesse japonaise et du bouddhisme, Takanori Naganuma nous invite à vider notre intestin de tout ce qui entrave son bon fonctionnement afin de libérer notre énergie, notre intuition et notre créativité.

 

Sucre l’amère vérité
Par Docteur Robert Lustig
Thierry Souccar Éditions, 2017, 364 pages, 19 €

Le sucre a envahi notre vie. Dès le berceau, dans les biberons, les petits pots. Plus tard, dans les jus de fruits, les aliments préparés, le pain de mie, les biscuits, la charcuterie, les laitages, dans le café… L’auteur, pédiatre et endocrinologue a fait quinze ans de recherche sur le sucre et ses effets. Le résultat est accablant : le sucre est un aliment toxique et addictif.Le glucose que l’on trouve dans les glucides sous le nom d’amidon (riz, pates, pain blanc)  peut être transformé par tous les organes, mais le fructose ne pouvant l’être que par le foie devient vite un poison toxique, conduit à l’obésité et inévitablement à de nombreuses  maladies : hypertension, cholestérol, tumeurs cancéreuses, syndrome métabolique (le foie, résistant à l’insuline,  provoque un dysfonctionnement en cascade qui va endommager tous les organes du corps et provoquer crise cardiaque, AVC…).
Aux États-Unis (dont 55 % de la population est en surpoids), un groupe de défense, le Wellness City Challenge s’engage en faveur de vrais aliments. Dans les distributeurs automatiques, il remplace les barres chocolatées par des pommes ou des oranges.
Surtout, Robert Lustig propose au lecteur des stratégies scientifiquement fondées pour perdre du poids et retrouver la santé.