Derniers articles

  • Sciences

    Découverte de traces d’ « Homo sapiens » dans la grotte de Mandrin, il y a 54 000 ans

    Stupeur dans le monde archéologique ! La grotte Mandrin dévoile de nouveaux secrets à propos de l’« Homo sapiens » et fait reculer son arrivée en Europe occidentale à 54.000 ans avant l’ère chrétienne et confirmerait ses échanges avec Néandertal. L’intérêt archéologique de la Grotte Mandrin est né dans les années 1960, lorsque Gaston Etienne y découvre des traces humaines datant de l’âge de Bronze. Dès 1991, elle fait l’objet de fouilles programmées.Située à une dizaine de kilomètres au sud de Montélimar (Drôme), la grotte Mandrin recèlerait la preuve que l’homme de Néandertal et l’homme moderne (Homo sapiens) auraient successivement habité la même caverne, dans un intervalle d’à peine une année.Cet abri sous roche est situé à environ 2,5 kilomètres au sud-est du centre-ville de Malataverne, au pied d’un rocher calcaire, à 245 mètres d’altitude, sur la rive gauche du Rhône. L’ouverture d’environ 12 mètres de large est orientée au nord. Le plafond…

    Lire la suite »
  • Éducation

    Histoires naturelles et extraordinaires des animaux de La Fontaine

    par Luc-Alain GIRALDEAUÉditions HumenSciences, 2021, 192 pages, 16 € L’éthologue Luc-Alain Giraldeau a revisité sept des magnifiques fables de Jean de La Fontaine sous l’aspect de la science. Ainsi, Le Lièvre et la Tortue est la course pour la survie contre les microbes les plus pathogènes, La Cigale et la Fourmi nous rappelle que l’exploitation est universelle et existe à toutes les échelles du vivant tandis que Le Pêcheur et le Petit Poisson révèle les fines prédictions économiques auxquelles se livrent abeilles, écureuils ou crabes. Sous sa plume, les fables sont interprétées à la lumière de l’intelligence animale, des thèmes d’actualité, des leçons de vie. Illustré par Gustave doré. 

    Lire la suite »
  • Éducation

    Michel Serres, La Fontaine, une rencontre par-delà le temps

    Précédé de Jean de La Fontaine, Michel Serres et le palimpseste des Fables, par Jean-Charles DARMONÉditions le Pommier, 2021, 424 pages, 21 € Toute sa vie, Michel Serres, philosophe, membre de l’Académie française et historien des sciences a lu et médité sur les Fables de La Fontaine. Elles l’ont accompagné dans les différents questionnements de sa pensée. Elles l’ont aidé à élaborer de nouveaux modèles et aller vers d’autres voies. Il projetait de leur consacrer un grand ouvrage qu’il n’a pas eu le temps d’achever avant sa mort, en 2019. Ce livre a été édité de façon posthume et contient des nombreuses notes et chapitres trouvés dans son ordinateur. Les Fables témoignent que tous, nous « sommes, vivons et pensons […] plus proches des bêtes que des hommes » écrit l’auteur. Ce livre est un livre sur La Fontaine mais également un livre avec La Fontaine, où Michel Serres réfléchit pas à pas avec le « fablier », mettant joyeusement à l’épreuve ses…

    Lire la suite »
  • Histoire

    La Tour maudite des Templiers

    par Barbara FRALEÉditions Le Cherche Midi, 2022,368 pages, 22 € Ce roman historique met en scène l’attaque de la ville de Florence par le roi Philippe Le Bel pour renflouer les réserves d’or du royaume de France. Le pape et Arnaud de Villanova, dit le Catalan tentent de maintenir la paix. Arnaud de Villanova est le gardien des Templiers, le seul à pouvoir mener au légendaire trésor perdu de l’Ordre que convoite le roi. Écrit par une historienne du Moyen-Âge mondialement connue pour ses recherches sur les templiers. Elle a accès aux archives secrètes du Vatican.

    Lire la suite »
  • Littérature

    L’hérédité comme on ne vous l’a jamais racontée

    par Étienne DANCHINÉditions HumenSciences, 2021, 228 pages, 21 € Des nouvelles découvertes scientifiques remettent en cause les idées communément admises sur l’hérédité. Au-delà de la transmission génétique, l’hérédité inclut la transmission culturelle de génération en génération et des actions sur l’environnement qui peuvent affecter les générations. Cette nouvelle hérédité en forte interaction avec notre environnement souligne notre responsabilité écologique vis-à-vis des générations futures.

    Lire la suite »
  • Littérature

    Les foudres de Nietzsche et l’aveuglement des disciples

    par Jacques BOUVERESSEÉditions Hors d’atteinte, 2021, 376 pages, 20 € Cet essai posthume – Jacques Bouveresse est mort en mai 2021 – remet en lumière certains aspects de la pensée de Nietzsche (1844-1900) qui suscitent une polémique. Nietzsche était-il de gauche ? (selon Gilles Deleuze). Était-il anti-démocratique ? L’auteur explique que l’aveuglement de ses disciples viendrait peut-être de cette idée – qui fut dominante il y a quelques décennies et ne l’est plus – que tout penseur important est forcément de gauche. Or Nietzsche est un penseur. Un autre aspect de cet aveuglement sur les positions politiques de Nietzsche consiste à ne pas prendre au sérieux ce qu’il a écrit, à juger que ses mots ont dépassé sa pensée, qu’ils n’avaient qu’une valeur rhétorique. L’auteur dresse le portrait d’un Nietzsche défenseur de l’ordre établi et d’une société de classes qui nécessite l’asservissement du peuple et de la classe ouvrière pour que l’élite se dégage de toute…

    Lire la suite »
  • Littérature

    Les Nietzschéens et leurs ennemis, pour, avec et contre Nietzsche

    Par Pierre-André TAGUIEFFÉditions Le Cerf, 2021, 492 pages, 24 € Pierre-André Taguieff, philosophe, politiste et historien des idées, explore les interprétations politiques ou idéologiques de la figure de Nietzsche mais également la cohérence et les contradictions multiples du philosophe, ses ambiguïtés qui inspirent ou divisent  philosophes, écrivains, artistes, notamment concernant la question de la décadence et du nihilisme ; l’étude de Nietzsche rend ce philosophe insaisissable, fascinant. Cet ouvrage parcourt les nietzchéens et les antinietzschéens, de Paul Valéry à Peter Sloterdijk, de Thomas Mann à Albert Camus, de Stefan Zweig à Michel Foucault, de Gorki à Althusser, sans oublier Deleuze, Clément Rosset…

    Lire la suite »
  • Éducation

    L’éducation au Bouthan à la lumière du Bonheur National Brut

    L’association Nouvelle Acropole d’Inde a rencontré le professeur Thakur S. Powdyel, premier ministre de l’éducation du Bhoutan de 2008 à 2013. Il a expliqué sa vision de l’éducation. Devenu éducateur par conviction et passion, le professeur Thakur S. Powdyel est respecté pour avoir fait évoluer le Bouthan en matière d’éducation.Lauréat de nombreux prix internationaux tels que le prix Gusi pour la paix et le prix mondial de l’éducation, il s’est investi dans sa fonction publique en mettant en avant ses qualités d’intégrité, de service et d’altruisme. Il a souvent été décrit comme le ministre de l’éducation qui a le plus voyagé dans le monde.Thakur S. Powdel a conçu une vision holistique de l’éducation dans My Green School, ouvrage traduit en plusieurs langues, qui est devenu la base de la stratégie de réforme adoptée par le ministère de l’éducation du Bhoutan en 2009. Sa vision se base sur une expérience éducative, qui aborde…

    Lire la suite »
  • Société

    Il y a 50 ans… le Rapport Meadows

    C’est en 1972 que paraît un rapport scientifique, dit rapport Meadows, du nom de ses auteurs (1). Son contenu fit l’effet d’une bombe. Intitulé « Les limites à la croissance » il alertait pour la première fois sur les limites matérielles de la croissance économique et les mesures à mettre en place pour éviter un effondrement au XXIe siècle. Pourtant, 50 ans plus tard, alors que ce rapport est réédité (2), rien ne semble avoir changé. Le tout début des années 70 est une période de pleine croissance mais également d’éveil de la conscience écologique. C’est à ce moment qu’un think tank (3) d’économistes, le Club de Rome, s’interrogeant sur l’avenir de la planète, commande au MIT (Massachusetts Institute of Technology) un rapport scientifique sur la durabilité de la croissance.En modélisant l’activité humaine de façon mathématique grâce à l’informatique, les ingénieurs du MIT arrivent à des conclusions sans appel. Si la croissance se poursuit spontanément,…

    Lire la suite »
  • Arts

    La philosophie de l’Art Nouveau, pour un monde différent

    À la fin du XIXe siècle, l’Art nouveau arrive en pleine modernité industrielle pour revaloriser le travail artisanal ouvrier, redonner de l’esthétisme aux objets utilitaires et libérer l’homme grâce à l’impact esthétique des réalisations et œuvres artistiques. Il s’exprime par un style chargé, fleuri et coloré, des lignes simples et harmonieuses inspirées de la nature. Il se développe partout, notamment en Europe et aux Etats-Unis, jusqu’à la Grande Guerre où il se transforme en Art décoratif. L’Art nouveau est un mouvement international d’art et d’architecture né à la fin du XIXe siècle et resté populaire jusqu’au début de la Première Guerre mondiale. Il rassemble architectes, artistes et artisans et s’exprime dans différents pays sous des dénominations variées : Art nouveau en France, Arts and Crafts en Angleterre, Jugendstil en Allemagne, Modernismo en Espagne, Sezessionstil en Autriche, etc.Malgré une grande diversité de styles, ce mouvement trouve son unité dans ses aspirations qui dépassent largement la sphère artistique. L’art social : pour changer la société L’Art nouveau…

    Lire la suite »