Derniers articles

  • Littérature

    Les chemins du possible Le voyage de Pénélope

    par Marie ROBERTÉditions Flammarion/Versilio, 249 pages, 19 € Ce roman est un voyage que Pénélope entreprend entre Boston, Vienne, Paris, Genève, São Paulo et New York. Elle y découvre la philosophie et les grandes écoles de pensée. Une manière originale de découvrir le monde, de vivre, d’agir et de reconstruire.  Depuis 1985, Marie Robert, professeure de lettres et de philosophie, auteur de livres, propose sur son site www.philosophyissexy.fr et sur Instagram des réflexions philosophiques à propos des situations du quotidien.

    Lire la suite »
  • Littérature

    Ma peau d’un autre monde Voyage initiatique en terres aborigènes

    par Vanessa ESCALANTEMama Éditions, 2021, 248 pages, 20 € L’auteur, cinéaste documentariste part pendant quatre ans en Australie recueillir les savoirs des peuples premiers d’Australie, dont les terres sacrées sont menacées par l’enfouissement de déchets nucléaires. Elle découvre la spiritualité des Aborigènes, s’immerge dans leurs traditions et vit une véritable quête mystique qui lui permet de résoudre ses propres conflits intérieurs et de faire le lien entre l’art, la médecine traditionnelle et la médiumnité. Sa vision profonde de la réalité en est changée. 

    Lire la suite »
  • Littérature

    Aude

    par Adriana LANGERÉditions Valencin/David Reinarc, 2021, 136 pages, 20 € Étudiante en médecine, Aude se confronte, dans la succession des stages hospitaliers, à un monde de souffrances insoupçonné. Son regard scientifique de médecin en formation entre souvent en conflit avec un autre regard, intuitif et sensible, qu’elle développe à travers la peinture. Tandis que ses révisions pour le concours d’internat s’intensifient, elle rencontre Paul, interne brillant. En parallèle s’écoule une autre vie, non moins riche, celle de ses rêves, et notamment ses rêves récurrents. Écrite par une praticienne qui exerce la radiologie à l’Institut Curie. 

    Lire la suite »
  • Littérature

    Amma, quand Dieu est une femme

    par Françoise GAUTIERÉditions Presses du Chatelet, 2021, 224 pages, 19 € Née en 1953 au Kérala dans une famille de pêcheurs, avec un niveau scolaire qui ne dépasse pas l’école primaire,  Amma est aujourd’hui à la tête d’un courant spirituel qui compte une cinquantaine d’ashrams en Inde et dans le monde – dont deux en France. Elle dirige également un empire comprenant des écoles, les meilleures de l’Inde, des orphelinats, un hôpital ultra moderne à Cochin… Elle aurait embrassé, depuis 1975, 34 millions de personnes. Journaliste spécialiste de l’histoire de l’Inde, François Gautier décrypte son mythe et analyse les critiques qui ont été portées à son encontre.

    Lire la suite »
  • Littérature

    Dans le silence de l’amour

    par Agnes STEVENINMama Éditions, 2021 336 pages, 25 € Le silence de l’amour est en rapport avec les séances de soin thérapeutiques auxquelles se livre l’auteur, énergithérapeute et guérisseuse qui pratique de l’accompagnement à la guérison physique, émotionnelle et spirituelle. Dans ses séances, elle arrive à joindre un état d’éternité, de conscience et de sacré, une pure vibration d’amour. Cette énergie peut prendre plusieurs formes ; énergie d’amour maternelle et enveloppante, énergie verticale en relation avec des êtres, énergie de bonté et de compassion… 

    Lire la suite »
  • Philosophie

    Cela vaut-il la peine ?

    On se demande souvent ce qui vaut la peine d’être vécu car, à maintes reprises, on bute sur l’expression bien connue, « cela ne vaut pas la peine ». C’est comme si la vie nous mettait devant une devanture fournie dans laquelle nous devons choisir ce qui présente un intérêt pour nous et celles qui en ont peu ou pas.Il y a quelque chose de cela. Et notre attention est attirée par le fait que, quoique nous choisissions, tout suppose de la peine, des efforts, seules le méritent certaines choses et d’autres pas. Qu’est-ce donc qui vaut la peine aujourd’hui ? En premier lieu, il s’agit de régler la situation humaine ici et maintenant, dans le sens purement matériel et confortable de la question. Ensuite, il s’agit de parvenir à un agréable flou en ce qui se réfère aux sentiments et aux idées ; ressentir ou penser en profondeur ne…

    Lire la suite »
  • Société

    La culture « woke » et le délit de parole

    Née aux États Unis, la culture « woke » s’est répandue en France et prétend lutter pour l’égalité des droits de toutes sortes de minorités. Un débat qui oppose et divise dans une société qui déjà fracturée avec un langage qui s’appauvrit de plus en plus pour éviter les polémiques et rentrer dans le politiquement et le culturellement correct. . Propos débridés, refus violents de la parole de l’autre, clivages irrémédiables, annihilation de toute autocritique, détournement du sens de la responsabilité dans un combat unilatéral à visée totalitaire, telles sont les caractéristiques de la culture « woke ».(1) « Le racialisme, un de ses avatars, veut abolir la diversité des cultures, des peuples, des nations, des religions et des civilisations pour créer une identité artificielle entre les hommes selon le critère exclusif de la couleur de peau » (2) : on a les Blancs et les « racisés ». Il…

    Lire la suite »
  • Histoire

    Raconte, grand-mère VI épisode : Quand ta grand-mère à toi était petite (2)

    C’est le dernier épisode de la vie de la grand-mère de l’auteur entre les guerres de 1914, la guerre d’Indochine et la Seconde guerre mondiale. Mon grand-père, qui s’appelait Auguste et qu’on appelait Pa, fit la guerre de 1914. Il était alors capitaine dans l’infanterie mais, comme il était officier, il se déplaçait à cheval. Sur les photos, en uniforme, képi et moustache, du haut de son cheval, il avait grande allure. Il fut blessé au pied au début de la guerre mais, sa blessure ne guérissant pas, il passa la plus grande partie de la guerre dans des hôpitaux militaires. Ma grand-mère devait demander une autorisation officielle pour pouvoir prendre le train et aller le voir. Il mourut en 1937, alors que ma mère était enceinte de moi et je ne l’ai jamais connu. C’était, me racontait ma mère qui l’aimait beaucoup et avait hérité de son bon sens,…

    Lire la suite »
  • Sciences

    L’histoire du peuplement d’Amérique réécrite par la découverte d’empreintes humaines datant de 23 000 ans

    La découverte récente d’empreintes humaines fossilisées dans la roche au Nouveau-Mexique datant de 23 000 ans, remet en question la datation des premiers hommes sur le continent américain. Les empreintes de pieds humains fossilisées découvertes dans le parc national de White Sands, au Nouveau-Mexique, suggèrent qu’Homo sapiens était présent sur le continent américain avant la fin du dernier âge de glace censée avoir permis cette migration. Elles ont été laissées à l’époque dans la boue des berges d’un lac aujourd’hui asséché qui a cédé la place à un désert de gypse blanc.Avec le temps, les sédiments ont comblé les empreintes et ont durci, les protégeant jusqu’à ce que l’érosion dévoile de nouveau ces témoins du passé.Parmi les traces découvertes, les scientifiques ont identifié des empreintes de pas d’adolescents et d’enfants, quelques empreintes de pas d’adultes et des traces d’animaux, mammouths et loups préhistoriques.La datation de traces de White Sands signifie que des humains…

    Lire la suite »
  • Histoire

    Hatchepsout, la reine Pharaon

    Dans l’Égypte antique, les femmes ont un statut privilégié qui leur permet d’exercer librement et en toute indépendance de nombreux métiers réservés aux hommes, notamment celui de Pharaon. Citons Hatchepsout qui a été Épouse royale, Pharaon, bâtisseuse, guerrière pacifique et politicienne avisée. Dans la grande civilisation de l’Égypte antique, la femme est l’égale de l’homme. Loin de l’image de « propriété » de son mari que le patriarcat véhicule, la femme égyptienne peut être médecin, conseillère, prêtresse, femme d’affaires, artisan, scribe, vizir… Elle est libre, indépendante, peut épouser la personne de son choix et divorcer en gardant ses biens qu’elle peut léguer à qui elle veut. Aux plus hautes fonctions de l’État, elle tient le rôle de Grande Épouse royale, de régente et peut même devenir Pharaon. Pharaon, un couple royal La capacité de la femme à exercer la fonction royale est inscrite dans la loi dès la IIe dynastie. Pharaon est un…

    Lire la suite »