De nouvelles fouilles pour la découverte du tombeau de Romulus

Des fouilles auraient mis au jour le tombeau de Romulus, fondateur de Rome. Commencées en 1899, un chercheur de l’époque avait déjà fait la découverte sans y prêter attention. Comment des traces archéologiques peuvent-elles révéler la présence d’un mythe ?

Romulus, fils d’une vestale, Rhéa Sylvia et du dieu Mars est le fondateur légendaire de Rome. La date de la fondation de Rome est le 21 avril 753 avant J.- C. C’est une date conventionnelle qui a été établie par l’écrivain romain Varron.
Selon le mythe romain, les frères jumeaux Romulus et Rémus ont été séparés de leur mère sur ordre de leur grand-père, le roi Numitor. Abandonnés dans un panier confié au Tibre, ils sont recueillis par une louve qui les allaite. Devenus adultes, ils décident de fonder une ville à l’endroit où ils ont passé leur enfance.

120 ans après, un mythe devenu réalité ?

Le chantier de fouilles a été lancé après étude approfondie de documents de Giacomo Boni datés de 1899, un chercheur qui avait déjà fait la découverte, mais sans y prêter grande attention L’archéologue mentionnait notamment la découverte du Lapis Niger, une stèle en tuf volcanique que Varron avait décrit vers 30 avant notre ère et qui marquait le tombeau de Romulus, fondateur mythique de la ville et premier roi de la cité. En suivant les indications de Giacomo Boni, les archéologues se sont mis à la recherche d’un « herôon », édifice traditionnel de la culture gréco-romaine, qui devait être érigé au-dessus de la tombe de Romulus. Tous ces indices ont conduit à une nouvelle fouille et à la découverte d’une chambre souterraine, sous la colline du Capitole, le centre religieux de la ville antique.
Pour le moment, les archéologues ont trouvé dans la cavité un sarcophage de 1,40 mètre de longueur et une pierre circulaire qu’ils interprètent comme un autelTous deux taillés dans la même roche volcanique que celle de la colline du Capitole d’où l’on extrayait les pierres dans les premiers temps de la ville. Le sarcophage daterait du VIe siècle avant notre ère.

Une autre source antique conforte l’attribution: selon un commentaire du poète Horace attribué à Varron, Romulus avait été enterré derrière la rostra, une des tribunes réservées aux harangues publiques des orateurs de la République. Or la chambre souterraine a effectivement été cherchée et découverte derrière la tribune dont on connaît l’emplacement.

Une fausse tombe ?

Mais pourquoi cette cavité serait-elle le tombeau symbolique de Romulus ? Le Forum, centre politique de Rome, ne comprenait pas que des bâtiments gouvernementaux et administratifs, mais aussi des temples et des lieux de culte. Certains d’entre eux étaient destinés à témoigner de la fondation de la ville et à rendre un culte aux ancêtres. Or les auteurs romains ont écrit que la tombe du fondateur de la ville se trouve derrière le rostre (la tribune évoquée précédemment). « Compte tenu des sources écrites, il semble très probable que le site correspond à ce que les Romains considéraient comme la tombe de Romulus », écrit Alfonsina Russo, directrice du parc archéologique du Colisée.
Selon les chercheurs, il pourrait s’agir d’une fausse tombe érigée afin de pouvoir rendre un culte à Romulus, le fondateur légendaire de la ville. Toujours selon la légende, Romulus aurait fondé la ville en traçant avec une charrue un sillon sur le Palatin pour définir les limites de la nouvelle cité. Comme son frère jumeau enjamba cette frontière, Romulus le tua car il avait pénétré dans la ville sans autorisation. Selon certains textes anciens, après sa mort le premier roi de Rome serait monté au ciel pour y devenir un dieu, de sorte que, pour les Romains, il ne pouvait y avoir de dépouille de Romulus. Ce que nous avons trouvé, c’est un monument funéraire érigé en un temps postérieur à celui de Romulus afin de célébrer son culte » a résumé l’archéologue Alfonsina Russo, qui insiste sur le fait que cette découverte est exceptionnelle et que, la cavité souterraine n’étant pas encore entièrement dégagée, il faut s’attendre à d’autres découvertes au cours des fouilles prochaines.

par Michèle MORIZE
Lire sur internet
https://www.pourlascience.fr/sd/archeologie/un-tombeau-de-romulus-decouvert-a-rome-18961.php
https://www.leparisien.fr/societe/le-tombeau-de-romulus-decouvert-a-rome-on-ne-retrouve-jamais-les-traces-d-un-mythe-21-02-2020-8264286.php
https://www.philomag.com/articles/sous-les-fondations-de-rome-le-tombeau-de-romulus
https://www.lefigaro.fr/culture/des-fouilles-auraient-mis-au-jour-le-tombeau-de-romulus-fondateur-de-rome-20200221
https://www.geo.fr/histoire/archeologie-le-tombeau-de-romulus-decouvert-a-rome-199985
https://www.sciencesetavenir.fr/archeo-paleo/archeologie/les-photos-du-possible-tombeau-de-romulus_141776?refresh=1613417280602
https://www.lesechos.fr/monde/europe/italie-le-tombeau-de-romulus-fondateur-de-rome-a-t-il-ete-decouvert-1174025