LittératurePhilosophie

« Chemin vers la victoire », une vie héroïque pour vaincre les difficultés d’aujourd’hui

Délia Steinberg Guzman, présidente d’honneur de l’Organisation internationale Nouvelle Acropole vient d’éditer un livre « Chemin vers la Victoire » dans lequel elle évoque la vie héroïque, vie bien vécue parce qu’elle renferme quantité de difficultés dans la vie quotidienne qu’il faut résoudre en permanence. Ce livre contient des conseils bien utiles dans le monde d’aujourd’hui. La victoire, c’est vaincre, et se vaincre soi-même.

Dans ce chapitre l’auteur définit ce qu’est l’héroïsme.
Qu’est-ce que l’héroïsme ? 
C’est s’embarquer dans un long voyage pour essayer d’arriver à savoir qui nous sommes. Nous tous, qui aspirons à l’héroïsme ou sommes encore trop mortels, voulons savoir la vérité sur nous. Qui suis-je ? est l’interrogation qui pousse les pieds sur le chemin humain et, bien plus encore, sur le sentier héroïque. À cette question s’ajoute, en plus, le besoin de savoir d’où je viens et où je vais. Ce sont les trois moments de toute identité.

L’identité n’est pas le fait de trouver quelque chose de semblable ou d’identique à nous tels que nous sommes. C’est plus simple et plus difficile : c’est nous rencontrer nous-mêmes. Nous ne cherchons pas l’ombre que nous laissons dans le monde mais la réalité qui a pu projeter l’ombre. Aujourd’hui, hier et demain. 

Se reconnaître, c’est savoir qui nous sommes maintenant sans faux masques, fait qui entraîne avec lui une bonne partie du passé – d’où nous venons – et de l’avenir – où nous allons –. Savoir qui nous sommes, c’est posséder un fragment du temps.

L’héroïsme, c’est savoir ce qu’on attend de nous. Aussi dur que cela s’avère, et c’est le fondement de l’être héroïque, on attend que nous sortions vainqueurs des épreuves qui nous correspondent. On attend notre acte héroïque. Qui l’attend ? Soi-même, le destin, la vie qui nous guide avec une immense patience et bonté, les « orphelins infinis », cette partie de l’humanité qui reste déshéritée et sans défense devant les vicissitudes de l’existence. 
L’héroïsme est précisément cet effort qui met en jeu la volonté, l’amour et l’intelligence pour se mettre au service de l’humanité, au nom de tout le sacré et au bénéfice de tous ceux qui ont besoin de nous, depuis les pierres jusqu’à notre planète, la Terre. C’est la générosité qui s’exprime en actes extraordinaires. 

Personne ne nous demandera la victoire absolue mais de continuer ce qu’ont commencé nos prédécesseurs et de laisser des traces bien claires pour que ceux qui viendront derrière puissent les trouver et les suivre avec l’assurance d’avoir trouvé le sentier de la réussite. Nous pouvons tous être héroïques. Nous avons seulement besoin de notre portion de temps et de notre portion de réussite.

Chemin vers la Victoire
par Délia STEINBERG GUZMAN
Éditions Acropolis, 2022, 80 pages, 12 €
par Délia STEINBERG GUZMAN
Présidente d’honneur de l’Organisation internationale Nouvelle Acropole
© Nouvelle Acropole
La revue Acropolis est le journal d’information de Nouvelle Acropole

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page