LittératureLivre du moisSciences

Biocène Comment le vivant a coconstruit la Terre

par Paul MATHIS
Éditions Le Pommier, 2021, 224 pages, 16 €

Le concept d’Anthropocène – période de l’ère quaternaire qui, depuis l’invention de la machine à vapeur, se caractérise par la marque que les êtres humains impriment sur l’environnement – revient souvent dans l’actualité. En réalité, il n’y a pas que l’homme qui ait marqué de son empreinte l’environnement. Il s’agit de la vie, qui, depuis son apparition, a modifié les propriétés physiques de la planète, sur terre, dans les eaux et dans l’atmosphère. L’auteur propose d’intégrer l’Anthropocène dans une notion beaucoup plus vaste, le « Biocène ». Mais les modifications induites par l’Anthropocène se font à une vitesse bien plus rapide que celles du « Biocène » , avec des conséquences encore imprévisibles sur les capacités d’adaptation des êtres vivants.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page