LittératureSociété

Autodafés

L’art de détruire les livres

par Michel ONFRAY
Éditions Les Presses de la Cité, 2021, 208 pages, 19 €

L’auteur de ce livre explique, exemples à l’appui comment mettre à l’index des livres publiés qui dérangent la pensée dominante. « Pour détruire un livre, il suffit de n’en point parler, ou, à défaut, de grossir démesurément quelques défauts inhérents à sa rédaction : quelques erreurs bénignes, un style universitaire un peu pesant, quelques lacunes dans la documentation, etc., et le tour est joué. Il faudra alors, si l’assaut n’est pas mortel, attendre de longues années de combat pour faire sortir du purgatoire de tels ouvrages si injustement enterrés. » Il défend ainsi les « influenceurs » dont le chemin est barré par des intérêts surpuissants (refus de publication, de subvention ou pression et chantage). L’auteur plaide pour la liberté de l’information, le droit d’exposer ses réflexions sur des sujets intéressant la nation dans son ensemble, et le droit de détruire des mythes politiques. Cette censure menace l’identité culturelle de la France et de l’Europe.

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page