À Lire N°319

Paru récemment

Alchimistes du Moyen-Âge
par Brigitte BOUDON
Éditions Ancrages, Collection Petites conférences philosophiques, 2020, 80 pages, 8 €

Découvrir l’alchimie, science qui au Moyen-Âge prétendait fabriquer de l’or, posséder le secret de l’immortalité et transmuter la matière et soi-même grâce à la pierre philosophale ? Découvrir également ceux qui ont contribué à son succès : les anonymes et Avicenne, Albert le Grand, Raymond Lulle, Nicolas Flamel et Paracelse. Mieux comprendre cet art.

Les Tudors
La démesure et la gloire, 1485 -1603
par Bernard COTTRET
Éditions Perrin, 2019, 446 pages, 25 €

Ce livre est consacré à la dynastie des Tudors 1485-1603), dynastie mythique d’Angleterre et de Grande Bretagne qui a régné pendant trois générations, affichant leur réussite et leur richesse mais également une sévère répression (des têtes coupées, des reines exécutées, des catholiques étripés…). Dominée par l’antique déesse Fortuna, cette dynastie a amené de grands changements et un esprit de conquête qui s’étendit à tout l’espace atlantique.  Aujourd’hui encore, les Tudors sont vénérés par les Anglais, voire les Britanniques et et également par les Français avec qui ils partagent la culture celtique, de nombreux films et une série télé sur les Tudors. Par un professeur spécialiste de l’Angleterre.

L’homme qui parle
suivi de Quel Dieu pour le XXIe siècle ?
par Gilles COSSON
Éditions Pierre Guillaume de Roux, 2019, 288 pages, 18 €

Un conte philosophique qui pourrait être un scénario de science-fiction de fin du monde, d’un monde qui a perdu le sens et dont l’ « homme qui parle » pourrait bien aider à retrouver le sens. Un roman basé sur l’amour et le don de soi. Dans le second texte, l’auteur s’interroge sur le sens de Dieu aujourd’hui, dans un monde en profonde mutation qu’il est utile de comprendre pour construire celui de demain, un monde plus spirituel.

Aimer s’apprend aussi
Méditations spinoziennes
par Sébastien CHARBONNIER
Éditions Vrin, 2018, 266 pages, 16 €

L’amour s’apprend par la pratique d’actions du quotidien : apprendre à aimer ce n’est ni admirer, ni mépriser ; c’est refuser de contredire ; c’est dialoguer ; c’est construire avec d’autres de nouvelles idées qui nous aident à devenir meilleurs et à rendre notre société meilleure qu’elle ne l’était auparavant.  Apprendre à aimer, c’est apprendre à se connaître soi-même et d’apprendre à s’aimer soi-même – et c’est seulement après avoir rencontré soi-même que l’on peut rencontrer les autres. C’est le but de la philosophie en somme. Par un enseignant chercheur en philosophie de l’éducation et en didactique de la philosophie.

Notre vie a un sens
Une sagesse contre le pessimisme ambiant
par Bertrand VERGELY
Éditions Albin Michel, 2019, 336 pages, 21,50 €

Bertrand Vergely se pose la question du sens de la vie. Le monde qui ne propose que le confort pour l’individu ne propose aucune réponse satisfaisante sur le sens de l’existence, à savoir le sens moral et spirituel. Pourtant, il existe une source de sens supérieure à la vie et à l’homme, le sens inouï de l’existence. L’auteur se réfère aux philosophes, écrivains, poètes mystiques qui ont tenté de répondre à cette question. Nous ne sommes pas qu’un paquet d’atomes jeté dans l’univers, soumis au hasard et à la nécessité. La vie humaine n’est pas un accident mais une promesse, elle n’est pas une fatalité mais une destinée.

À moi la gloire
par Fabrice HADJADJ
Éditions Salvator, 2019, 160 pages, 15 €

L’auteur, journaliste, essayiste et dramaturge s’interroge sur le sens de la gloire dans notre vie mais également dans la religion chrétienne. Si la gloire est une notion omniprésente dans la Bible, elle est souvent considérée avec mépris et méfiance par les chrétiens. Si le christianisme est une religion de l’humilité, le Christ n’interdit pas la gloire. Qu’est-ce que la gloire ? Est-ce simplement être brillant, passer sur les réseaux sociaux et y avoir des likes ? Est-ce illuminer, éclairer autre chose que soi-même ? Gloire et humilité sont très liées.

La plus belle histoire de la Voix
par Jean ABITBOL
Éditions De Boeck sup, 2019, 304 pages, 29 €

ORL, phoniatre et chirurgien cervico-facial, l’auteur s’occupe la voix de chanteurs, comédiens, avocats, enseignants et professionnels de la voix. Dans cet ouvrage abondamment illustré, il nous invite à un voyage dans l’histoire dans le monde de la voix, à travers de nombreuses personnalités mais également l’exploration anatomique et fonctionnelle, les usages variés de la voix (pour parler mais également pour chanter).

Paradis du Nouveau monde
par Nathan WACHTEL
Éditions Fayard, collection Histoire, 2019, 336 pages, 24 €

Professeur honoraire au Collège de France, où il fut titulaire de la chaire Histoire et anthropologie des sociétés méso-américaines et sud-américaines, Nathan Wachtel explore les Paradis terrestres et les mouvements indiens dits « messianiques » ou prophétiques dans le continent américain (XVIe – XIXe siècle) : Migrations vers la Terre sans Mal, attente du retour de l’Inca, visions extatiques du retour des morts dans la Ghost dance. Un ouvrage pour restituer aux Indiens leur place dans l’histoire.