LittératurePhilosophie

À lire N° 326

Atlas historique de la France
Toute l’histoire de la France en 375 cartes
par Christian GRATALOUP et Charlotte BECQUART-ROUSSET
Éditions Les Arènes, 2020, 318 pages, 24,90 €

Ayant déjà publié L’Atlas historique mondial, paru aux mêmes éditions, l’auteur s’attaque maintenant à L’Atlas historique de la France, à travers 320 épisodes. De la Préhistoire à nos jours, l’auteur a voulu nous faire comprendre comment se sont construits le territoire français et son histoire. Un jeu d’échelles de cartes, du local au global,  une « géo histoire »avec des thèmes historiques spatialisés, des lieux de mémoire, l’histoire bataille », la succession et l’action des rois, la vie sociale dans les champs et dans les villes. Pour chaque carte, un commentaire

 

L’élégance du Soi
Petit traité de l’homme noble
par Jean-Yves LELOUP
Éditions Presses du Châtelet, 2020, 171 pages, 17 €

Dans cet ouvrage spirituel, l’auteur, écrivain, philosophe, et théologien guide l’homme vers son être intérieur et son élégance lorsqu’il est aligné sur son axe et relié par le souffle au ciel et à la terre. Sa conclusion mystique est à entendre : «  Mille et une révolutions ont déjà fait et défait le monde, celle qui vient n’a plus rien à faire ou à défaire, elle n’a plus qu’à contempler et à aimer ce qui reste quand il ne reste plus rien : la divine surprise, pure présence du Soi… »

 

L’éternité reçue
par Martin STEFFENS
Éditions Desclée de Brouwer, 2017, 245 pages, 18,90 €

L’auteur est professeur de philosophie en Khâgne et chroniqueur pour les journaux La Croix et La Vie. Ce livre clame en premier lieu que nous ne sommes pas faits pour mourir. S’appuyant sur de nombreux auteurs et témoignages comme ceux de Etty Hillesum et Simone Weil , il affirme : « C’est pour la vie que nous sommes faits. C’est sans doute un peu trop évident. Mais il faut d’abord passer par là pour aller éventuellement plus loin. » Dans sa conclusion après toutes ses réflexions dont il remercie le lecteur de l’avoir lu en pardonnant ses raccourcis et ses longueurs, il définit la mort comme la forme en creux du créateur qui nous apprend à renoncer à la force et nous destine à l’amour, dans «  la joie pleine, et cependant douloureuse, d’être un parmi tant d’autres ». En  effet, il affirme : « par notre mort, nous portons le néant qui donne à l’autre d’exister ». Un ouvrage de réflexions à la fois, philosophiques et mystiques !

 

Trois minutes pour comprendre
La signification et le symbolisme des contes merveilleux
par Irène MAINGUY
Éditions Le Courrier du Livre, 2020, 160 pages, 21,90 €

Irène Mainguy a choisi « 50 contes connus, méconnus ou oubliés, enracinés dans la culture européenne qui ont une portée spirituelle, alchimique et initiatique. Ils sont divisés en catégories (contes de la tentation, de la transgression, de la substitution, de la trahison, de la métamorphose, contes de la délivrance, contes de l’ombre et de la lumière). En quelques lignes, elle dévoile l’intrigue principale et le climat du conte et propose quelques pistes symboliques. S’ajoutent les illustrations, choisies avec soin pour ajouter à l’ambiance initiatique du conte. Pour chaque catégorie de conte, un auteur est présenté Les frères Andersen, les frères Grimm, Charles Nodier, Charles Perrault…). Pour chaque conte, une belle illustration, un développement en trois minutes, une analyse/focus en trente secondes, un résumé en trois secondes.

 

Vibrations
Se reconnecter à ses pouvoirs invisibles
Pour une nouvelle écologie spirituelle
par Clelia FÉLIX
Éditions Jouvence, 2020, 256 pages, 17,90 €

Quelles sont ces forces invisibles qui émanent à chaque instant de nous ? Des explications, des exercices pratiques et des partages d’expérience afin de découvrir le monde des énergies et des forces invisibles pour se reconnecter à sa nature vibratoire profonde et ainsi aborder l’avenir de manière plus sereine et optimiste

 

La science de la richesse
Essai sur la construction de la pensée économique
par Jacques MISTRAL
Éditions Gallimard, NRF, 2019,  494 pages, 24,50 €

Cet essai retrace la construction de la pensée en économie, depuis Aristote jusqu’à la post crise de 2008. La parole est donnée aux grands de ce nom, Smith, Ricardo, Marx, Jevons-Walras et Keynes, mais également à Quesnay, Sismondi, List, Weber, Veblen, entre autres et à des philosophes tels que Montesquieu, Rousseau, Hobbes,, Tocqueville… Ce livre décrypte les paroxysmes et les dilemmes de l’individualisme contemporain. Comme le dit l’auteur « La tâche du XXIe siècle consistera à renouveler le pari Keynésien et à surmonter le divorce actuel entre lucidité  économique et volonté politique ».

 

L’amour de soi
Le rêve originel
Enseignements directs de Nisargadatta Maharaj
par Shri NISARGADATTA MAHARAJ
Éditions Les deux Océans,  2019, 310 pages, 23 €

Un jeune disciple, Finkar Kahirsagar a assisté aux satsang (enseignements en groupe) de son maitre Shri Nisargadatta Maharaj. Il a noté tout ce qui l’a touché et le résultat a été ce livre, l’essence même des enseignements, publié dans un livre Atmaprem et traduit en anglais par le traducteur Mohan Gaitonde qui a été aux côtés du maître entre 1979 et 1981. Ce livre reflète assez fidèlement (par l’écriture et la traduction) l’enracinement inébranlable du maître dans le Soi, sa compassion envers le chercheur spirituel. À l’occasion de chaque discours quotidien, le Maître répondait aux questions des personnes présentes aux sessions du matin et du soir. Selon le traducteur, « ces discours contiennent la plus haute connaissance disponible sur cette terre, qui est donnée totalement gratuitement à ceux qui en ont besoin… Si vous êtes capable de comprendre ces discours et si leur contenu résonne en vous, vous pouvez attendre à une transformation en vous à tout moment. Ce n’est pas l’irréel qui nous tient mais ce sont nos propres idées fausses. Celui qui a l’habitude de vivre dans l’obscurité pourrait avoir peur de la lumière »

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page