Préserver la biodiversité en Normandie

Dans le cadre des actions de volontariat menées régulièrement, et plus particulièrement dans le domaine de l’écologie, une équipe de volontaires de l’association Nouvelle Acropole Rouen a mené en collaboration avec le Club Alpin Français une action de préservation de la biodiversité.

Les volontaires de Nouvelle Acropole Rouen se sont associés au Club alpiniste de Haute Normandie pour préserver les Roches de Connelles

Les volontaires de Nouvelle Acropole Rouen se sont associés au Club alpiniste de Haute Normandie pour préserver les Roches de Connelles

Le Club Alpin Français de Rouen est propriétaire d’un site d’escalade Les Roches de Connelles, situé au bord de la Seine, à une trentaine de kilomètres en amont de Rouen. Ce coteau calcaire offre un patrimoine naturel exceptionnel dont la flore et la faune remarquables sont menacées par la progression des arbustes. Le Club Alpin Français de Rouen et le Conservatoire des Sites Naturels de Haute-Normandie travaillent à la sauvegarde de ce patrimoine.

L’association Nouvelle Acropole de Rouen a décidé d’envoyer une équipe de volontaires pour aider le Club Alpin dans son action. Un samedi de mars, par un bel après-midi ensoleillé, les volontaires, après avoir écouté le responsable local du Club Alpin exposer la richesse du site et les enjeux écologiques de l’action, se sont lancés avec joie et enthousiasme dans la bataille contre l’armée de broussailles qui a envahi les pelouses du lieu. Cisailles, scies, coupes-coupes, faucille, serpe, râteau étaient les armes de nos valeureux guerriers qui n’épargnèrent pas leur peine pour débroussailler une partie du site et enlever au passage quelques déchets. Après deux heures et demie d’une intense activité vint l’heure du débriefing. Voici quelques témoignages des participants : «Je n’aurais pas cru qu’on pourrait débroussailler une telle surface. C’est la force de l’union.», «Quand on connaît l’utilité et la finalité d’une action, l’action devient naturelle.», «Pour moi qui vient d’arriver en Normandie, c’est une manière de connaître et de m’approprier un lieu.» Pour le philosophe il est toujours utile et nécessaire d’échanger et de tirer une expérience d’une action.

Ces chantiers de volontariat écologique sont ouverts à tous les citoyens qui souhaitent se rendre utiles pendant quelques heures.

Pour y participer :
Contacter Fabien
Tel : 06 87 86 68 58
Par Michel MARCHAL