Nettoyer les berges de la Garonne

Nouvelle Acropole mène des programmes de volontariat dans différents domaines pour tenter de répondre aux besoins et aux besoins de notre époque. Elle apporte une formation technique mais également éthique. Parmi ces projets, le volontariat écologique qui consiste à mener des actions de protection de l’environnement : nettoyage, plantation d’arbres, jardinage bio, préservation des espèces en voie de disparition…

Nettoyage des berges de la Garonne par des volontaires

Nettoyage des berges de la Garonne par des volontaires

Dans le cadre des actions de volontariat menées régulièrement, et plus particulièrement dans le domaine de l’écologie, des volontaires de l’association Nouvelle Acropole Toulouse effectuent des nettoyages des berges de Garonne. Ils témoignent.

«Garonne ! Âme de Toulouse ! Nous aimons nous promener le long de tes rives, tantôt silencieuses dans le matin brumeux, tantôt envoûtantes et grouillantes de vie, dans une après- midi baignée de soleil. Tu connais la langue d’ici et tes eaux la parlent et la chantent pour celui qui sait tendre l’oreille». Mais soudain le charme se rompt : Garonne traîne dans ses flots, malgré elle, des déchets ; les lendemains de fête, ses berges verdoyantes sont souillées.

Parce qu’être philosophe, c’est être amoureux de la beauté, de la vie. Parce qu’être philosophe conduit à se sentir à la fois responsable et solidaire de la nature et de la société dont nous faisons partie. C’est une évidence : nous allons nous retrousser les manches et lui venir en aide.

 Trier les déchets

Quelques épuisettes, des sacs poubelle, et en avant l’aventure ! Mission : alléger Dame Garonne d’une partie de son fardeau, en commençant par une modeste longueur de berge. Les petits ruisseaux ne font-ils pas les grandes rivières ?

Une bande de joyeux volontaires, tôt le dimanche, alors que Toulouse dort encore, côtoie les canards et les joggers matinaux. Nous faisons d’étranges prises : canettes, bouteilles, poches plastiques, mégots, boîtes de conserve vides, table en bois, poupon … Nous trions chacune de nos trouvailles en fonction du tri sélectif. Puis nous rentrons avec notre insolite butin, victorieux et fiers d’avoir œuvré pour notre cité, heureux d’avoir accompli notre devoir dans la bonne humeur.

Vient l’heure du débriefing, moment d’échange pour tirer l’expérience individuelle et collective de notre action. Ainsi, tout en oeuvrant pour rendre le monde meilleur, le philosophe apprend à se connaître lui-même, à qualifier ses relations avec les autres et son environnement.

Ces chantiers participatifs sont ouverts à tous les citoyens qui souhaitent se rendre utile pendant une heure ou deux. (préciser par semaine ou par mois)

Pour participer, contacter Thierry au 06 61 33 53 24

Par Frédéric BRAUGE