L’étreinte du serpent, chamanisme et mystère en Amazonie

Un chassé-croisé dans le temps de deux voyageurs au cœur de l’Amazonie avec en toile de fond le chamanisme et ses mystères, filmé d’une manière unique.

Dans la partie nord-ouest de l’Amazonie vit Karamakate, un vieux chamane solitaire, dernier survivant de son peuple. Le chamane est le montreur de chemin à travers l’espace et le temps. Des dizaines d’années de solitude dans les profondeurs de la forêt ont fait de lui un chullachaqui, une coquille vide, privée d’émotions et de souvenirs.

À 50 ans de distance,  en 1907, le chamane Karamakate va conduire l’ethnologue allemand Grüber et en 1940 l’ethnobotaniste américain américain Richard Evans,  à la recherche de la plante sacrée et hallucinogène, la Yakruna, plante mystérieuse sacrée possédant la vertu d’apprendre à rêver.  Pour le vieil Allemand, gravement malade, la plante lui permettrait de survivre et d’achever son travail de recherche. Pour l’Américain, les motivations sont plus obscures. Le chamane veut retrouver ce qui reste de son peuple après la violence des colons, ainsi que ses souvenirs perdus.

Ce film de Ciro Guerra, sorti en 2015 s’est inspiré par les récits de deux explorateurs occidentaux, notamment l’ethnologue allemand Theodor Koch-Grünberg (1872-1924).
Avec Jan Bijvoet, Brionne Davis, Nilbio Torres

À voir le mardi 7 novembre 2017 à 19 heures

Espace Daniel Sorano
16, rue Charles Pathé
94300 Vincennes
Tel : 01 43 74 73 74
www.espacesorano.com
Chamanes célestes
Kevin TUNER
Mama Éditions, 2017, 311 pages, 24 €
L’auteur a rencontré de véritables chamanes en Mongolie, intercesseurs entre le monde visible et invisible. En plus d’avoir assisté à des cérémonies, rituels de guérisons, l’auteur nous fait découvrir un chamanisme universel avec des principes communs. Par un chamane américain, formateur au Monroe Institute.