« Les lois naturelles de l’enfant », une éducation adaptée au fonctionnement humain

Les sciences nous donnent aujourd’hui les grandes lois universelles qui régissent l’apprentissage et l’épanouissement harmonieux de l’être humain. Ces lois exigent notamment que l’enfant apprenne par son activité autonome, au sein d’un environnement riche et sécurisant, avec des enfants d’âges différents, et guidé par un accompagnement individuel et bienveillant. C’est ce que Céline Alvarez a tenté de démontrer dans son livre « Les lois naturelles de l’enfant ».

Tout est pensé pour que les enfants puissent réellement être connectés, rire, échanger, s’exprimer, s’entraider, travailler et vivre ensemble.

Tout est pensé pour que les enfants puissent réellement être connectés, rire, échanger, s’exprimer, s’entraider, travailler et vivre ensemble.

Dans le but de tester l’efficacité d’une démarche pédagogique scientifique, c’est-à-dire pensée à partir des lois de développement de l’enfant, Céline Alvarez, linguiste de formation, décide en 2009 d’entrer dans le système éducatif national en passant le concours de professeur des écoles. Après avoir passé le concours en candidat libre, elle demande un entretien auprès du Conseiller du Ministre de l’Éducation nationale, qu’elle obtient. Les conditions qu’elle demande lui sont accordées : une école implantée dans un quartier défavorisé, une classe d’âges mélangés, des tests scientifiques annuels pour mesurer les progrès des enfants, ainsi qu’une carte blanche pédagogique totale. L’expérience a lieu à Gennevilliers, en Zone d’Éducation Prioritaire et Plan Violence, de 2011 à 2014. Pour mener cette expérience, Céline Alvarez reprend et développe les travaux du Dr Maria Montessori (1), qui avait déjà ouvert la voie d’une telle démarche scientifique dès 1907. Elle les enrichit avec les avancées scientifiques contemporaines notamment en psychologie cognitive comportementale, en neurosciences cognitives, affectives, sociales, ainsi qu’en linguistique française.

 

Une expérience pilote à Genevilliers

Céline Alvarez axe principalement son expérience autour du développement des compétences exécutives, aujourd’hui largement reconnues comme étant les fondations biologiques de l’apprentissage et de l’épanouissement global. Ces compétences se développent à grande vitesse entre 3 et 5 ans, leur bon développement est donc une priorité dans la classe. Les activités de langage sont également retravaillées, simplifiées, et adaptées aux particularités de la langue française. Et puisque la recherche en neurosciences affectives et sociales montre aujourd’hui à quel point le lien humain est fondamental pour notre plein épanouissement physique, cognitif et social, une grande importance est donnée aux moments de regroupements pour l’acquisition des fondamentaux. Un grand nombre d’activités est supprimé pour recentrer l’attention des deux adultes de la classe sur le lien social : les présentations d’activités sont des moments de rencontres, vivants et chaleureux. Tout est pensé pour que les enfants puissent réellement être connectés, rire, échanger, s’exprimer, s’entraider, travailler et vivre ensemble. Cette reliance sociale est un véritable catalyseur d’épanouissement et d’apprentissage.

 

Un héritage pédagogique séculaire

 

Les travaux du Dr Montessori ont été une excellente base pour démarrer la réflexion et l’expérience de Céline Alvarez. Néanmoins, à Gennevilliers, cette base a été enrichie des apports de la recherche actuelle. C’est d’ailleurs ce que souhaitait le Dr Montessori, qui invitait les générations suivantes « à poursuivre leur route » et à enrichir ses travaux des données contemporaines, comme elle-même l’a fait en reprenant les travaux des Dr Itard et Séguin. L’expérience de Gennevilliers s’inscrit donc dans la poursuite d’un héritage pédagogique scientifique séculaire : c’est portée par la volonté forte de raviver cette démarche éducative scientifique et évolutive, basée non pas des idées ou des valeurs, mais sur la connaissance du développement humain, que Céline Alvarez a travaillé et écrit son livre. Sa conviction profonde est que la révolution de l’éducation ne se fera pas avec une autre nouvelle méthode, mais avec une démarche scientifique.

(1) Lire l’article sur le film Le Maître est l’enfant dans la revue Acropolis n°288 (Septembre) et encadré sur Maria Montessori
Lois naturelles de l’enfant
Céline ALVAREZ
Éditions Les Arènes, 2016, 448 pages, 22 €
Sur Internet :
www.celine.alvarez.org
https://www.youtube.com/watch?v=R03zw6FIoQc
https://www.youtube.com/watch?v=nwVgsaNQ-Hw
https://www.youtube.com/watch?v=pgpN80_7Rsg
Par Brigitte BOUDON