Le pouvoir d’agir ensemble, ici et maintenant

Un jour de l’année 2005, Rob Hopkins, simple citoyen britannique, sort de chez lui et part frapper à la porte de ses voisins, dans la petite ville de Totnes (Comté du Dévon en Grande Bretagne), où il vient à peine d’emménager. Il leur propose rien si ce n’est de se réunir pour organiser une nouvelle économie à l’échelle de leur territoire. De là est né «Le pouvoir d’agir ensemble, ici et maintenant» écrit par Rob Hopkins et Lionel Astruc.

 

Un nouveau modèle, la Ville en Transition, à partir des atouts disponibles localement : ne plus attendre que les aliments arrivent du bout du monde à grand renfort de pétrole, mais mettre en place des circuits courts et cultiver toutes les terres disponibles, jardins, toits, squares municipaux. Ne plus déplorer la pollution, mais regrouper ses concitoyens autour d’un projet de coopérative d’énergies renouvelables de proximité. Ne plus fulminer à propos des banques et de la Bourse, mais adopter une monnaie locale qui fertilise le territoire.

Les idées sont nombreuses. Son expérience n’a pas seulement fait ses preuves à Totnes, elle s’est répandue dans 1 200 villes de 47 pays différents ! Chacune de ces Villes en Transition transforme sans moyens ni notoriété son territoire pour le rendre plus autonome et plus résilient face aux chocs économiques, politiques et sociaux auxquels nous assistons. Autant d’oasis, tous reliés, où venir puiser des solutions.

Une transition intérieure

Pouvoir agir ensemble ici et maintenantInterrogé par Lionel Astruc, écrivain et journaliste, expert en développement durable, dont les travaux mettent en avant les acteurs majeurs de la transition écologique et sociale, tels Vandana Shiva ou Pierre Rabhi, Rob Hopkins nous raconte son parcours de manière très simple et authentique. Un périple qui a transformé un jeune étudiant en professeur de permaculture, avant de se lancer dans l’aventure des Villes en Transition. La vision de Hopkins intègre la donnée spirituelle, ayant connu de l’intérieur la vie et les pratiques d’un monastère bouddhiste en Toscane. C’est pourquoi la Transition qu’il propose est aussi une transition intérieure, celle de la transformation qui nous ouvre aux autres, développe la solidarité et l’harmonie avec son environnement.

Reconnecter les citoyens à la vraie politique

Volontairement a-politique, le mouvement créé par Rob Hopkins veut réhabiliter la vraie politique, celle des liens vivants des citoyens avec les enjeux de leur quartier ou de leur ville. De quoi combattre le sentiment d’impuissance face aux énormes enjeux de notre époque, nous donner le courage de retrousser les manches et d’agir ensemble pour un monde plus juste et plus harmonieux ! La personnalité de Rob Hopkins et son épopée réveillent ce que nous avons de meilleur en nous et l’aventure des Villes en Transition dévoile les opportunités insoupçonnées que chacun porte en lui pour changer et changer le monde.

 

Par Brigitte Boudon

 

Le pouvoir d’agir ensemble, ici et maintenant
Rob Hopkins et Lionel Astruc
Éditions Acte Sud, Collection Domaine du possible, 2015, 160 pages
Lire également de Rob Hopkins
Manuel de transition, de la dépendance au pétrole à la résilience locale
Traduit par Serge Mongeau, Éditions Écosociété, 2010, 212 pages