L’amour plus fort que la mort

Ce conte révèle comment l’amour peut être plus fort que la mort à travers le temps

La Reine des neiges est l’histoire de deux sœurs, princesses du royaume d’Arendelle. L’ainée, Elsa, au caractère plus trempé, avait le pouvoir de produire de la neige avec ses mains. La cadette, Anna, joyeuse et insouciante, aimait jouer avec sa grande sœur, jusqu’à ce qu’un jour, cette dernière la blessât involontairement et les jeux durent cesser. À la mort de leurs parents, Elsa se prépara à devenir reine.

Au moment de l’intronisation, Elsa eut une dispute avec sa sœur et ne contrôla plus son pouvoir, provoquant un hiver glacial dans son royaume. Elle décida donc de se retirer au sommet d’une montagne, se considérant incapable d’assumer sa tâche convenablement. Là, elle se retrouva avec elle-même, et convoqua son pouvoir en construisant le plus beau palais de glace, où elle vécut dans la solitude, en paix avec elle même.

Sa petite sœur partit à sa recherche, pour la convaincre de reprendre le contrôle et de ramener le printemps dans son royaume, qui était en train de dépérir dans un hiver mortel. Elsa la blessa une deuxième fois, mais cette fois-ci au cœur et non à la tête. Après de multiples péripéties, les deux sœurs se retrouvèrent. Anna était en train de mourir congelée car le mal progressait en elle.

Dans un dernier élan, Anna s’interposa pour sauver sa sœur et cette dernière la prit dans ses bras et pleura car elle avait compris qu’Anna lui portait un grand amour. Ses larmes furent un véritable geste d’amour qui permit de guérir Anna, car seul l’amour pouvait vaincre le sortilège.

Ainsi s’unissent dans un seul être, l’ego et le Soi. Une personnalité joyeuse et insouciante (Anna) qui a besoin d’être au service de l’Être intérieur (Elsa) qui doit apprendre à maîtriser ses pouvoirs, pour relier dans l’harmonie les divers plans de la réalité et faire revenir le printemps au cœur du royaume. L’amour a vaincu la mort.

Molière, devenu immortel 

Chaque année, le 15 janvier, la Comédie française célèbre la naissance de Molière. Cette année, une comédie-ballet assez légère de Molière, Psyché, a été présentée. Cette histoire est aussi celle de la victoire de l’amour sur la mort, car Eros, amoureux de Psyché finit par l’amener à l’Olympe où l’âme devient immortelle par la force de l’amour. Mais le plus bel acte d’amour est celui que témoignèrent les comédiens du célèbre théâtre, envers leur maître incontestable, Molière, quand à la fin de la représentation, toute la compagnie apparut, des plus jeunes aux plus anciens, en habits très variés, récitant chacun une phrase du poète immortel. Et tous finirent par une salutation devant le buste de Molière, qui trônait pour cet hommage annuel. Toute la salle se lèva dans un long applaudissement, pour rendre hommage à cette belle famille qui sert le Beau et le Bon à travers l’art.

Et là encore, l’amour a vaincu la mort.

La Reine des Neiges

La Reine des Neiges