Comment ça marche, le monde ?

Lecture pour les plus jeunes, guide pour les grands, au gré de chacun.

Chaque année, on a un an de plus et on fête son anniversaire. Le monde avance, c’est sûr et nous aussi avec lui. On est un bébé, puis un enfant, puis une grande personne.

Dans le monde, tout bouge, tout change.

Mais comment fait-il pour avancer ?

Le monde fonctionne comme une brouette. Tout tourne.

Le monde fonctionne comme une brouette. Tout tourne.

Imaginons une brouette. Qu’est-ce qui la fait avancer ? sa roue. Elle tourne et la brouette avance. Le monde fonctionne comme une brouette. Tout tourne.

Chaque matin, le soleil se lève et le jour avec lui. Chaque soir, il se couche. Chaque jour, même s’il est caché par les nuages, il se lève à l’horizon, là où le ciel et la terre se rencontrent, et chaque soir, de l’autre côté, il se couche et disparaît, pour laisser place à la nuit.

Chaque matin on se lève, on va à l’école ou au travail, on rentre à la maison, chaque soir, on se couche et chaque nuit on dort. Et on recommence le lendemain.

Il y a des petites et des grandes roues.

Il y a des petites et des grandes roues.

Il y a de petites roues et de grandes roues : chaque journée est une petite roue. Puis il y a la semaine, ensuite le mois. Ce sont des roues plus grandes. Il y en a encore de plus grandes. Il y a d’abord le printemps, puis l’été, puis l’automne et l’hiver.

Et une encore plus grande, c’est l’année. L’année est comme un anneau car, quand elle s’achève le 31 décembre, une année nouvelle, un anneau ou une roue nouvelle commence le 1er janvier. Il y a comme cela beaucoup de petites roues à l’intérieur de roues de plus en plus grandes. Il y a la journée (qui est faite d’un jour et d’une nuit), la semaine qui est faite de 7 jours puis laisse la place à une autre semaine. Il y a le mois qui contient un peu plus de 4 semaines, il y a l’année qui comporte douze mois, il y a les siècles, et même les millénaires.

La Terre tourne sur elle-même, elle tourne autour du soleil. La lune tourne autour de la Terre. Le soleil, avec toutes ses planètes tourne lui aussi. Tous les astres, les étoiles et les planètes tournent dans le ciel.

Le monde tourne et nous avec. Il est comme une immense machine pleine de roues et d’engrenages de toutes les tailles qui tournent en permanence.

Mais est-ce que tourner suffit pour avancer ?

Imaginons que ma brouette a un problème : la roue a été abîmée. Je la retourne pour la réparer. La roue est en l’air. Si je la fais tourner avec ma main, est-ce qu’elle avance ? non, elle tourne mais elle fait du sur place.

Parfois, on a l’impression que la vie, c’est toujours pareil. Tous les jours on se lève, on mange, on travaille, on joue, on se couche, on dort. Et toute cette répétition, cela paraît ennuyeux.

Mais en réalité, le monde tourne et en même temps il avance. Qu’est-ce qui fait avancer la brouette en plus de la roue ? D’abord, il faut que la roue soit posée sur le sol, quelque chose de solide, qui résiste. Ensuite, elle a deux brancards. Et ces deux brancards, il y quelqu’un qui les tient et qui pousse. Et la roue, poussée ainsi, se met à tourner et avance en même temps qu’elle tourne.

C’est la même chose pour tout

À force de tourner, la Terre change. Il y a des millions et des millions d’années, elle était différente de maintenant : à une époque, elle n’existait pas. À une époque, il n’y avait pas de plantes, pas d’animaux, puis ils sont apparus. Il y a eu l’époque des dinosaures. Puis ils ont disparu. Et les mammifères sont arrivés, le climat a changé, etc.

Dans le monde, tout tourne et avance en même temps.

Tous les jours, tu fais la même chose mais tous les jours sont différents : tu deviens plus grand plus fort, plus habile, tu comprends plus de choses, tu apprends ce que tu ne savais pas encore.

Ça marche, le monde, ça tourne et ça avance. On peut dire que le monde, ça roule… !

Pour finir, une devinette : dans la roue, il y a un endroit, un seul, qui ne bouge pas. Où est-il ?
Et maintenant, allons-y tous gaiement, poussons notre brouette !

par Marie-Françoise TOURET

 

TOULOUSE – Colloque
La Conscience et L’invisible, aux frontières de la vie
Samedi 17 mars 2018

Colloque organisé conjointement par Jean Staune et l’Université interdisciplinaire de Paris et les éditions Guy Trédaniel et ABC TALK productions
11 des plus grands conférenciers internationaux seront réunis autour du thème de La Conscience et L’invisible aux frontières de la vie. Et si la conscience pouvait exister sans avoir besoin du support des neurones et pouvait s’échapper de nos corps mais aussi de l’espace et du temps ? De l’étude des expériences d’approche de la mort aux nouveaux concepts que nous apporte la physique quantique, des études faites sur des sujets prétendant sortir de leur corps jusqu’aux phénomènes paranormaux, toutes une série d’indices nous montre que ces hypothèses ne sont pas absurdes. Un nouveau pas vers le chemin du « connais-toi toi-même ».

Lieu du colloque
Casino Barrière :18, Chemin de la Loge – 31000 Toulouse – Tel : 05 61 33 37 77
Informations et réservations :
http://www.colloquetoulouse2018.fr/presentation-colloque/