À lire revue 295

Au cœur du monde
Par Mère TERESA
Éditions Presse du Chatelet, 160 pages, 12 €

Ce petit recueil permet à tout un chacun de pénétrer dans le cœur d’une grande sainte tant appréciée par la plupart des gens. Le silence est là, toujours présent. Un moment de recueillement et d’écoute. Quelques récits, pensées et prières aussi remplissent ce livre si plein d’amour de la vie et de tous les êtres humains.

 

La fin de l’ésotérisme
par Raymond ABELLIO
Préface de Jérôme THIELLEMENT
Éditions Presses du Chatelet, 2014, 207 pages, 19,95 €

L’auteur, philosophe agnostique s’interroge sur le sens et les enjeux de la connaissance à travers différentes sciences ésotériques (Yi-King, l’Arbre des Sephiroth, l’alchimie, l’astrologie, codons de l’ADN). Il s’attache à démontrer que nous entrons dans une période de divulgation de la tradition cachée. Selon lui, l’Occident, fort de son exigence fondamentale de rationalité, tiendra un rôle éminent dans cette démarche transfiguratrice. Vers un nouvel ésotérisme ?

 

Martin Luther
Biographie
par Heinz SCHILLING
Éditions Salvator, 2014, 704 pages, 29 €

Cette imposante biographie est consacrée au réformateur Martin Luther, présenté comme un rebelle et replacé dans une époque qualifiée de bouleversement. Luther, un homme volontaire qui veut revenir aux seules sources de l’Écriture. Moine, théologien, exégète… Forte personnalité, il se définit lui-même comme un prophète. Il ne « lâche rien ». L’ouvrage décrit habilement le processus progressif d’une révolution opérée par les idées de Luther tant sur un plan ecclésial qu’universitaire, que politique en Allemagne, et ensuite dans l’Europe entière. Par un historien allemand, spécialiste des débuts de la période moderne (XVIe – XVIIe siècle) en Allemagne

 

S’aimer enfin !
Un chemin initiatique pour retrouver l’essentiel
par Dr Christophe FAURE
Éditions Albin Michel, 208 pages, 16 €

Christophe Fauré, psychanalyste et auteur de nombreux livres, nous fait partager ici sa vie et ses épreuves qui l’ont amené à devenir moine bouddhiste puis en revenir pour assumer sa mission de soignant dans la spiritualité devant la maladie et la mort. Il nous invite à un puissant voyage intérieur avec la transmission de ce qu’il vit lui-même.

 

La transformation du monde
Une histoire globale du XIXe siècle
Par Jürgen OSTERHAMMEL
Traduit par Hugues Van BESIEN
Éditions Nouveau monde, 2017, 1483 pages, 34 €

Cet ouvrage dresse un panorama historique particulièrement ambitieux du monde au XIXe siècle, époque de fort bouleversement. L’auteur s’appuie sur des structures et des modèles de la vie quotidienne et des dynamiques à l’œuvre, des ruptures marquées et des continuités, des similitudes et les différences. Il s’attache à expliquer à l’échelle mondiale l’histoire des villes, des transports, de la production, des échanges, des migrations, de la démographie… Un ouvrage particulièrement documenté et riche écrit par un historien allemand.

 

L’invention de la culture
Par Roy WAGNER
Traduit de l’anglais par Philippe BLANCHARD
Éditions Zones sensibles, 2015, 228 pages, 20 €

Il y a des relations complexes entre nature et culture. Dans cet ouvrage précurseur, devenu depuis une référence incontournable, Roy Wagner, anthropologue américain explique que la « culture » n’est qu’une pure « invention » symbolique induite par les relations humaines, qu’il s’agisse de la magie horticole des Daribis, de la publicité dans l’Amérique contemporaine, des cérémonies du Naven, de la culture de masse ou des discours scientifique, politique et écologique. Cet ouvrage offre aujourd’hui encore des perspectives originales pour envisager notre rapport aux « autres » et à l’environnement, car « nous vivons une époque intéressante ».

 

Penser entre les langues
par Heinz WISMANN
Éditions Albin Michel, 2013, 320 pages, 22 €

Un livre autobiographique. Philosophe et philologue passeur entre l’Allemagne et la France, les Anciens et les Modernes, les textes et la vie, l’auteur a fait de l’entre-deux, la source vive de toute pensée. Qu’est-ce qui me permet de penser ce que je pense ou de dire ce que je dis ? On ne se construit que par la réflexion, qui est toujours sur quelque chose et pour quelqu’un et qui en retour cultive une subjectivité en chantier permanent. Ce qui suppose d’être toujours un peu à l’écart de soi… sans se perdre de vue. L’auteur fournit ici de fascinants exemples de cette méthode en conversant avec Parménide, Héraclite, Bach, Nietzsche… Penser entre les lignes, entre les langues, entre les cultures, entre les institutions… sans jamais s’y complaire. La pensée se situerait précisément dans cet espace entre deux langues, l’espace qu’habite le bilingue — le véritable bilingue, bien sûr, qui ne peut jamais être tout à fait certain que ce qu’il perçoit est ce qui est dit dans cette langue et pas dans l’autre.

 

La magie des Runes
Dialogue avec les dieux
par Jacky VENOT
Éditions Bussières, 2017, 272 pages, 22 €

Les runes représentent un alphabet utilisé pour l’écriture de langues germaniques par les Scandinaves, Frisons, Anglo-Saxons, celtes… Elles furent également employées lors de cérémonies magiques pour faire appel à des divinités ou entités du monde invisible.

Dans ce livre, il s’agit de dialoguer avec le Royaume de lumière en passant par les runes, ondes de forme et d’énergie pour maîtriser son destin. Chaque rune est expliquée (jour, nombre, éléments…) et illustrée afin de nous apporter la connaissance utile pour utiliser cet outil de divination.