60 ans déjà !

À travers une philosophie pratique, il s’agit de transformer nos idées en actions, d’être facteurs non seulement du changement pour nous-mêmes mais aussi de la transition vers un monde meilleur.

À travers une philosophie pratique, il s’agit de transformer nos idées en actions, d’être facteurs non seulement du changement pour nous-mêmes mais aussi de la transition vers un monde meilleur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 15 juillet 1957, Jorge Livraga et un petit groupe d’idéalistes philosophes décident de créer à Buenos Aires la première école de philosophie à la manière classique du monde contemporain.

En 2017, nous célébrons dans 60 pays et 424 écoles, 60 années de cette expérience devenue mondiale.

Au cours de la dernière année, Nouvelle Acropole a mobilisé dans le monde 46 271 volontaires et plus d’un million de personnes ont bénéficié des activités de l’association.

Aujourd’hui, Nouvelle Acropole est un réseau mondial qui propose des formations de soi et des projets pour faciliter la transition vers un monde nouveau et meilleur.  Comme Jorge A. Livraga, nous pensons que les évolutions positives ne seront pas possibles sans transformations de l’homme et de la société.

Comme Gandhi, le fondateur pensait : « Deviens le changement que tu veux pour le monde ».

En 1975, à Buenos Aires, Jorge Angel Livraga déclara à la presse : « Ce mouvement respecte chaque être humain, parce qu’un des défauts qu’ont les penseurs, en Occident surtout, c’est de vouloir édicter des formules de vie rigides. Nous sommes tellement habitués à tout classer, comme si nous étions des pots d’apothicaires, que nous voulons aussi parfois classifier les hommes et leur manière de vivre. […] Ce que nous proposons, dans les grandes lignes, c’est une recherche de valeurs permanentes, des choses importantes, une primauté de la volonté sur la faiblesse, du travail sur l’inertie, de la responsabilité sur l’anonymat. […] Il est nécessaire de dégager des éléments valables pour former une nouvelle culture, qui puisse se concrétiser avec le temps dans une nouvelle civilisation. Mais pour cela, nous devons partir de l’individu » (1).

Aujourd’hui, c’est Délia Steinberg Guzman qui préside le destin de l’association internationale Nouvelle Acropole. Quand on lui a demandé si ce monde était préparé à recevoir ces idées, elle a répondu : « Le monde, non, mais il y a beaucoup d’êtres humains qui le sont. Nous devons avoir de la patience et nous consacrer à ce que promouvaient tant d’anciens sages : l’éducation. Et l’éducation travaille un par un en éveillant le meilleur dans ce un par un » (2).

Nouvelle Acropole fédère ces initiatives autour d’une charte internationale composée de trois principes :
1 Une fraternité sans frontière.
2 Une connaissance ouverte qui relie les cultures du monde.
3 Un développement individuel pour agir en harmonie avec la société et la nature.

À travers une philosophie pratique, il s’agit de transformer nos idées en actions, d’être facteurs non seulement du changement pour nous-mêmes mais aussi de la transition vers un monde meilleur.

Dans un monde de plus en plus instable et en proie à toutes formes de violence, la redécouverte de la vie intérieure et les liens à autrui nous rappellent le destin de l’humanité et la confraternisation, au-delà de toutes différences, morphologiques, psychologiques ou spirituelles. Toute forme de séparatisme entre les êtres humains, nous disait Jorge A. Livraga, est une modalité du racisme. « Il n’y aurait pas de place pour la haine si on s’attachait à respecter et à comprendre les caractéristiques de chacun ».

Dans nos centaines d’écoles, nous apportons au quotidien notre petite graine, pour encourager avec d’autres une transition vers un monde meilleur.

(1) Lire l’article consacré à l’interview de Jorge Angel Livraga à Buenos Aires en 1975 par la presse, Le rêve de jeunes idéalistes page 4.
(2) Lire l’article consacré à l’interview de Délia Steinberg Guzman par Maria Dolorès Figares 60e anniversaire de Nouvelle Acropole dans le monde, page 6.
Par Fernand SCHWARZ
Président de la Fédération Des Nouvelle Acropole